« Couturiers de la danse » : l’immanquable exposition qui rend hommage aux liens d’amitié entre la mode et le ballet

Grace, élégance, souffle, mouvement, recherche de l’équilibre et de l’harmonie, du rythme aussi: la danse et la couture entretiennent des relations puissantes qui se sont souvent matérialisées par des collaborations d’envergure entre un chorégraphe et un couturier. Certaines de ces collaborations sont passées à la postérité: Gianni Versace et Maurice Béjart, Christian Lacroix avec le ballet de l’Opéra de Paris, Issey Miyake et William Forsythe, Jean Paul Gaultier et Régine Chopinot, Walter Van Beirendonck et l’étoile Marie-Agnès Gillot, Iris Van Herpen et Benjamin Millepied.

Quant aux mythiques ballets russe qui éblouirent Paris en 1910, ils inspirèrent non seulement la fine fleur de la scène créative de ce temps, mais contribuèrent également à faire éclore les tendances des décennies suivantes à la faveur d’associations qui sont restées dans la légende: on pense notamment à la pièce Train Bleu, signée par Cocteau, pour laquelle Pablo Picasso réalisa le décor et Gabrielle Chanel les costumes. La couturière signa plus tard, en 1929, les costumes d’une reprise de l’Appollon Musagete de Stravinsky sur une chorégraphie de George Balanchine. Notons que ces associations ne furent pas que professionnelles : Chanel régla elle-même les frais des funérailles de Serge Diaghilev. Globalement, les historiens s’accordent pour affirmer que les ballets russes ont constitué un “phénomène éminemment social” qui rejaillit pleinement sur le monde de la mode et des arts décoratifs. En quelque sorte, par le choc esthétique qu’ils ont constitué, par l’horizon coloré qu’ils ont élargi, les Ballets Russes ont précipité l’avènement du style Art Déco.

« Couturiers de la danse » : l’immanquable exposition qui rend hommage aux liens d’amitié entre la mode et le ballet

Karl Lagerfeld: “le ballet classique ne supporte que la perfection

Plus récemment, l’amitié entre le ballet et la mode s’est affirmée au cours de plusieurs représentations significatives : en juin dernier, dans un spectacle inédit, la danseuse étoile Svetlana Zakharova a fait revivre sur la scène du théâtre Bolchoï de Moscou une Coco Chanel majestueuse et solitaire : 85 costumes ont été créés pour l’occasion sur les croquis exclusif pour ce spectacle. En mars, la maison Dior indiquait son affection pour le ballet en réalisant les costumes de Nuit Blanche, ballet exceptionnel en hommage au musicien compositeur Philip Glass, présenté au Teatro dell’Opera, pour lequel Maria Grazia Chiuri collabora avec les ateliers de l’opéra de Rome. Signalons enfin l’enthousiasme constant avec lequel Karl Lagerfeld signa des costumes pour le ballet : pour le centième anniversaire des Ballets Russes en 2009, pour Benjamin Millepied en 2016, pour Ohad Naharin en 2018. Particulièrement investi dans ce type de travaux, le couturier affirmait alors : « Le Ballet classique ne supporte que la perfection. »

« Couturiers de la danse » : l’immanquable exposition qui rend hommage aux liens d’amitié entre la mode et le ballet

CNCS : Certains costumes sont présentés pour la première fois dans une institution

Avec Couturiers de la danse, le Centre national du costume de scène, à Moulins, rend hommage à ces prestigieuses collaborations. Du 30 novembre 2019 au 3 mai 2020, l’exposition conçue par le journaliste Philippe Noisette et scénographiée par l’architecte Marco Mencacci investit ce musée unique au monde (classé monument historique, il est situé dans une ancienne caserne militaire du XVIIIe siècle) et présente pour la première fois dans cet espace une sélection de 120 costumes triés sur le volet.

A l’entrée, les costumes réalisés par Hervé Léger pour Rythme de Valse chorégraphie par Roland Petit à l’Opéra de Paris, accueillent le visiteur. À l’étage, les premières vitrines mettent en lumière le travail des couturiers sur les formes. Il s’agit principalement des travaux de couturiers qui se sont inspirées de la folie créative du début du XXe siècle et dont les costumes du Ballet d’Oskar Schlemmer dans le cadre du Bauhaus furent le plus savoureux exemple : ici s’épanouissent les tenues réalisées par Jean Paul Gaultier, Viktor & Rolf (The Dutch National Ballet), Gareth Pugh (The Royal Ballet), ou encore BodyMap, label des années 80 qui fut le célèbre complice des envolées de Michael Clark.

Plus loin, le thème Seconde Peau propose un voyage au pays du corps en exposant les modèles imaginés par Olivier Rousteing pour Balmain, Maia Grazia Chiuri pour Christian Dior (c’est la première fois que ces modèles sont exposés dans une institution) mais aussi les créations étonnantes de On aura tout vu et Adeline André. La troisième partie de l’exposition s’intéresse aux réinterprétations des classiques tutu, corset et autre marinière issues notamment des ateliers des Ballets de Monte-Carlo ou de l’Opéra de Paris. Un clin d’œil à l’histoire du costume et de la danse magnifiée par Karl Lagerfeld,Yves Saint Laurent, Sylvie Skinazi, Jean Paul Gaultier ou Christian Lacroix.

Le quatrième thème s’articule autour des matières : une exploration des étoffes imaginées par Iris Van Herpen ou Hussein Chalayan. Des travaux en ligne droite directe avec l’héritage de Gabrielle Chanel qui habilla la première de jersey les danseurs des Ballets Russes pour la pièce le Train Bleu. Pour rendre hommage à Issey Miyake le chorégraphe américain William Forsythe a sélectionné́ pour l’exposition un choix de costumes du maître japonais. Enfin l’exposition s’achève par un « coup de théâtre » avec un duo unique tant par sa richesse que sa longévité. La collaboration entre Maurice Béjart etGianni Versace s’étend sur une dizaine de ballets, elle reste à ce jour l’une des plus célèbres. Le visiteur pourra retrouver quelques-uns des grands rôles magnifiés par Béjart dans des pièces comme Pyramide - El Nour ou Souvenirs de Leningrad. Sans oublier la fameuse robe créée par Versace pour Sylvie Guillem dans le ballet Sissi l’impératrice anarchiste. Immanquable.

Crédit photo : © CNCS / Florent Giffard, © CNCS,Dior © J Benhamou

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS