• Home
  • Actualite
  • Culture
  • Fiber futures: l’expo qui explore la création textile du Japon

Fiber futures: l’expo qui explore la création textile du Japon

By Herve Dewintre

8 mars 2015

Culture

L’art textile connaît un renouveau spectaculaire au Japon. Le sujet vous intéresse ? Précipitez vous à l’exposition Fiber Futures, qui après avoir été présentée à Tokyo, New York, San Francisco et Helsinki, s'installera à la maison de la culture du Japon à Paris à partir du 6 mai prochain.

Il n’existe pas de définition précise de l’art textile, ou si vous préférez du “fiber art” qui constitue un mode d’expression relativement récent : les premières œuvres se réclamant d’un tel courant ont commencé à apparaître au cours des années 1960 aux États-Unis et en Suisse. La Biennale internationale de la tapisserie de Lausanne a longtemps été l’épicentre de cette forme d’art née avec le mouvement « nouvelle tapisserie » avant de gagner le Japon, pays qui jouit d’une riche histoire dans la teinture et le tissage.

L’ exposition itinérante présente le travail de 30 créateurs japonais qui exploitent les possibilités apparemment infinies offertes par les fibres ( que ce soit des fils de soie et de coton, des fibres synthétiques ou encore des différentes sortes de papier washi ) transformées ici par leur vigueur de leur imagination et la richesse de leur style en sculptures, tableaux ou installations.

Les travaux de ces 30 créateurs (certains sont internationalement reconnus, d’autres des talents émergents) surprennent souvent par leur originalité. Certains préfèrent laisser le tissu prendre la forme la plus naturelle possible, d’autres créent avec du tissu des œuvres conçues comme des peintures ou des sculptures tissées : la plupart d’entre eux relient leur travail à la nature, avec une approche écologiste, conceptuelle ou poétique. Quelques pièces exposées sont des méditations sur la mémoire, la tradition ou l’identité.