L’école Parsons Paris et le Musée de la Mode d'Anvers réunis pour une exposition

Pour la première fois en France, une exposition va présenter onze pièces créées par des designers comme Dior ou Yamamoto, ainsi qu'un faux imperméable Burberry déstructuré. Ces pièces viendront directement d’Anvers spécialement pour l'événement. Lors de la soirée d'ouverture, des experts traiteront du sujet de la politique de collection et d'exposition de la mode dans les musées. Ils discuteront aussi de la question de l'utilisation et du rôle des collections d'études pour les créateurs de mode et les professionnels du secteur.

Parsons Paris est la seule école en France à proposer un programme d'études supérieures de mode et le MoMu n'a jamais ouvert sa collection d'études à des étudiants. Une collection d'étude est une collection d'objets de mode imparfaits, souvent endommagés ou tachés de manière définitive. Ils ne peuvent par conséquent être intégrés dans les collections principales. C'est dans ce contexte que les étudiants de Parsons Paris Fashion Studies ont entrepris d'étudier les pratiques entourant les collections d'étude dans les musées de mode, y compris la sélection, la conservation, la diffusion, l'utilisation et l'accès.

Les étudiant de l'école Parsons Paris ont fait le voyage pour assister à un atelier privé de 2 jours au sein du MoMu afin d’y découvrir sa collection d'étude. Ils y ont sélectionné les pièces qu'ils souhaitaient analyser. Ensuite, ils ont passé plusieurs mois à préparer leur sélection.

Exposition "Objets d’étude : bousculer les idées reçues autour des musées de la mode", Galerie Le Cœur, du 5 au 12 mai 2018.

Photo : New School Parsons Paris

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS