La réalité virtuelle est-elle le futur des défilés de mode ?

Rien ne vaut une crise pour galvaniser l’innovation. Dans le secteur de la mode, l’innovation s’articule principalement autour de la digitalisation : digitalisation des supports de vente, mais aussi des canaux de présentation des collections. Les vidéos, on l’a constaté durant les dernières fashion weeks homme et haute couture, ont remplacé (pour une saison au moins) les défilés physiques. De nouveaux supports de diffusion – au premier plan duquel figure Youtube – semblent avoir définitivement supplanté les vénérables supports papiers - magazines ou journaux – toute périodicité confondue.

Prochaine étape à la virtualisation des rapports : la réalité augmentée. Cette étape n’est pas si lointaine. Une société de production (Ryot qui appartient à la plateforme Verizon Media, spécialiste des contenus nouvelle génération, qui est elle-même une division de Verizon Communications, société regroupant des marques media telles que Yahoo, TechCrunch ou HuffPost) a ainsi concocté en partenariat avec Kaleidoscope, the Museum of Other Realities (MOR) et la Fashion Innovation Agency (FIA) du London College of Fashion, une exposition de mode « en réalité virtuelle ».

Exposition accessible en réalité virtuelle

Cette exposition sera inaugurée le 29 juillet prochain, à 19H30 sur Yahoo Style et HuffPost UK. Elle sera ensuite proposée pendant 12 mois sur l’application du Museum of Other Realities. Particularité de cette application : elle est disponible via des casques de réalité virtuelle comme par exemple le HTC Vive Cosmos ou Pro. Condition sine qua non pour apprécier l’expérience. Grace à cet équipement, le spectateur peut en effet apparaitre dans l’exposition avec son avatar ou son hologramme, et peut s’il le souhaite explorer l’espace en volant. L’immersion est totale. La dystopie décrite par le roman et le film Ready Player One est à nos portes.

Baptisée « The Fabric of Reality », l’exposition présentera le travail de trois designers de mode – l’experte du virtuel Damara, la designer Sabinna et la designer Charli Cohen - sous la direction de la Fashion Innovation Agency. L'expérience proposera une salle d'exposition, présentant les vêtements « sculptés » de chacun des créateurs, et trois portails représentant le « monde » de chaque projet : un univers autonome exprimant la réalité émotionnelle du vêtement sculpté. Damara, qui a notamment été chargée par Marvel et Disney d’imaginer des expériences en réalité virtuelle autour de "Doctor Strange" et "Ready Player One", s'est associée ici,à l'artiste australien Stuart Campbell, alias Sutu, pour créer un univers narratif d'inspiration bio-technologique. Sabinna s'est pour sa part associée à Vrhuman (alias Vladamir Ilic). Quant à Charli Cohen, elle s'est associée à Ana Duncan, illustratrice et designer dans l'industrie de l'animation, qui a travaillé sur des projets pour Warner Brothers, Disney et Cartoon Network.

« Les expériences numériques interactives et immersives sont l'avenir des événements en direct explique Mark Melling, responsable EMEA chez Ryot. Cela permet aux créateurs de raconter bien plus que l'histoire qui se cache derrière leurs créations : ils peuvent réellement partager leur monde virtuel, et donner toute la mesure de leur créativité. Nous espérons que The Fabric of Reality ouvrira un monde de possibilités pour l'avenir de la mode, et apportera inspiration et plaisir aux amateurs de mode du monde entier ». Derrière ce projet mis en œuvre par la galaxie Verizon Media se trouve la volonté de la société de promouvoir son nouveau studio de production utilisant pleinement les capacités de la 5G. « Comme la 5G permet des interactions numériques presque instantanées, avec des lunettes AR/VR qui fonctionnent sans ordinateur, les expériences en réalité étendue vont se développer de manière exponentielle » confirme Mark Melling.

Crédit photo : Verizon Media

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS