• Home
  • Actualite
  • Culture
  • Le SCAD Lacoste rend hommage au génie créatif de Pierre Cardin

Le SCAD Lacoste rend hommage au génie créatif de Pierre Cardin

By Herve Dewintre

4 août 2021

Culture

Au cœur du Luberon, jusqu’au 3 septembre prochain, le SCAD Lacoste – antenne française du Savannah College of Art and Design – rend hommage au dernier géant de la mode à travers une expérience immersive qui met l’accent sur l’esthétique futuriste du grand couturier.

Lacoste, petit village médiéval magnifiquement préservé, perché sur les hauteurs du Luberon, accueille depuis le 28 juin plusieurs centaines de visiteurs venus du monde entier. La cause de cet engouement ? Une exposition, baptisée « Notre Ami, Pierre Cardin » organisée par le SCAD Lacoste, un site d’études résidentielles, lié au Savannah College of Art and Design. Ce site est piloté par les anciens élèves de cette école d’art située en Georgie aux Etats-Unis et qui dispense une bonne centaine de programmes universitaires, à Atlanta et Savannah notamment. Un établissement de référence : en 2020, le classement établi par le prestigieux Red Dot Design Rankings a placé SCAD au premier rang des universités aux États-Unis.

Cet hommage sous forme d’exposition n’est pas le fruit du hasard. L’histoire d’amour unissant Pierre Cardin au petit village médiéval est célèbre : après avoir racheté en 2001 le château du Marquis de Sade datant du XIème siècle, le grand couturier avait investi des sommes considérables pour entretenir ce site exceptionnel prisé en d’autres temps par André Breton, Max Ernst ou Pablo Picasso. La volonté de faire renouer Lacoste avec la vitalité créatrice des jeunes artistes est moins connue. Le couturier a en effet adopté pendant deux décennies le rôle de mentor auprès de centaines d’étudiants de l’antenne provençale du SCAD.

Une esthétique futuriste mis en lumière par la nouvelle génération de créateurs

Ce lien d’amitié entre le couturier et l’université a donné naissance en 2018 à une première exposition, baptisée « Pierre Cardin : à la poursuite de l’avenir » organisé par le SCAD FASH Museum of Fashion and Film à Atlanta. Il s’agissait d’une grande rétrospective organisée en partenariat avec le musée Pierre Cardin à Paris. Cette rétrospective mettait en lumière principalement les travaux du couturier datant des années 50. L’exposition « Notre Ami, Pierre Cardin » met quant à elle l’accent sur l’esthétique futuriste du grand couturier. « Le choix des modèles exposées souligne le gout de Cardin pour l’expérimentation et sa contribution à la mode d’aujourd’hui » indique Jean-Pascal Hesse, qui fut l’un des plus proches collaborateurs du génial couturier et qui est toujours aujourd’hui le directeur des Communications de la Maison.

Au-delà du cadre enchanteur et du plaisir d’approcher des tenues exceptionnelles couvrant toute la carrière du couturier – on pense notamment à une robe de cocktail à motif cinétique dont les manches adoptent un surprenant mouvement parabolique, datant de 2009 - l’exposition se recommande également par son installation qui rappelle les rotondités troublantes du Palais Bulle, fantaisie architecturale du Couturier qui en avait fait sa résidence près de Cannes et qui est aujourd’hui l’objet d’une admiration soutenue de la part de la fine fleur de la création contemporaine - Jacquemus notamment. Deux films produits par l’université – dont « I Am Thinking of Pierre Cardin » qui a été récompensé par le Prix du documentaire de mode au Festival de Londres – complète cette exposition estivale qui retrace le parcours d’un génie créatif ayant toujours placé le futur sous le signe de l’innovation et de l’optimisme.

Credit photo : Pierre Cardin