"Very Ralph" dévoile la vie méconnue de Ralph Lauren

La plateforme cinématographique et télévisuelle de HBO lancera le 12 novembre un documentaire dédié à Ralph Lauren, « Very Ralph ». Produit et réalisé par Susan Lacy, ce nouveau long métrage représentera le monde du designer américain retraçant sa carrière et sa vie personnelle : la success story d’un des créateurs de mode icôniques de notre époque.

Impossible de ne pas reconnaître le logo de la marque, ancré dans l’imaginaire collectif et promouvant un style de vie « sport chic », représentant un joueur de polo. Ralph Lauren est aussi synonyme d’élégance pour ses collections de vêtements pour hommes et femmes.

Capable de construire une entreprise mondiale de plusieurs millions de dollars, Ralph Lauren (New York, 1938) a su définir l'iconographie de l'Amérique et forger une identité visuelle reconnaissable dans le monde. À 80 ans, il incarne l'optimisme et le rêve américain et oeuvre depuis près de soixante ans dans l'industrie de la mode et du retail.

Ralph Lauren est né dans une famille aisée. Il a étudié l'économie et quitta temporairement le monde des affaires pour se consacrer au stylisme avant de diversifier sa marque pour offrir, en plus des produits de mode, accessoires et parfumerie, des meubles et un style de vie à part entière. Il a d’ailleurs fait de la mode sportive une mode quotidienne, avec ce joueur de polo comme emblème.

Plus de 50 ans au service de la mode

Le film, « Very Ralph » dévoile sa vie et sa carrière à travers des interviews et des documents d'archives personnels et professionnels. Ce voyage relate son enfance dans le Bronx, ses premiers pas, sa réaction aux critiques ou la création de ses campagnes publicitaires jusqu’à ce qu’il acquière une notoriété mondiale. Very Ralph inclue des interviews et conversations avec ses amis les plus proches, des collègues de longue date ou des personnages du monde de la mode comme Anna Wintour, Karl Lagerfeld, André Leon Talley, Hillary Clinton, Robin Givhan, Jason Wu, Naomi Campbell, Martha Stewart, Calvin Klein, Tyson Beckford, Tina Brown, Diane von Furstenberg, Jessica Chastain, Vanessa Friedman et Paul Goldberger. D’autres scènes dans lesquelles le créateur parle de son épouse Ricky Lauren et de sa famille témoignent de certains de ses meilleurs moments au cours des plus de 50 ans d'histoire de sa marque.

Ralph Lauren triple son bénéfice net

La société américaine a clôturé son dernier exercice fiscal (le 30 mars dernier) avec un résultat net de 430,9 millions de dollars (383,5 millions d’euros).

Après s’être restructuré, le groupe a triplé son bénéfice net au cours de son dernier exercice, passant de 162,8 millions de dollars (144,9 millions d’euros) à 430,9 millions de dollars (383,5 millions d’euros).

La société a augmenté son résultat d’exploitation de 12,1 pour cent, valorisé à 561,8 millions de dollars (500 millions d’euros). Ralph Lauren a enregistré au cours de la dernière année un chiffre d'affaires de 6 313 millions de dollars (5 619 millions d'euros), soit 2,1 pour cent de plus qu’en 2018.

L'Amérique du Nord a continué à générer l'essentiel des ventes du groupe, concentrant la moitié de ses activités. En 2019, elle a toutefois réduit son chiffre d'affaires de 0,8 pour cent, pour atteindre 3 202,9 millions de dollars (2 850,8 millions d'euros). En Europe et en Asie, les revenus de la société ont augmenté, enregistrant des augmentations respectives de 4,7 et 11,5 pour cent.

Le groupe compte actuellement 667 magasins monobrand après avoir ouvert 57 nouvelles unités au cours de la dernière année. Sur l'ensemble des établissements, 501 sont des points de vente directs, tandis que les 166 autres sont des licences et des concessions.

Photo : Ralph Lauren SS19, catwalkpictures

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS