(publicité)
(publicité)
Concepts Clés de Vêtements pour Femme, Automne/Hiver 2017-18

L'équipe des défilés de Trendstop révèle les inspirations clés des catégories femmes et lifestyle. Nos experts ont rassemblé les principales collections d'habillement et d'intérieur qui inspireront et informeront l'avenir du design contemporain. Les lecteurs de FashionUnited découvriront les tendances essentielles sur plusieurs secteurs et catégories pour 2017 et au-delà. Notre analyse évalue la valeur commerciale et la longévité de chaque tendance afin de vous donner la meilleure base possible pour prendre vos décisions.

Cette semaine, Trendstop présente les trois thèmes importants qui transcenderont la mode et le design. « Figé dans le Temps » capte des sentiments de calme et de contemplation avec une prise de conscience plus souple du mode de vie minimaliste. « L’Orient Rencontre l’Eco » fusionne les influences orientales avec le monde naturel et la vie durable tandis que « Amélioré de Jour en Jour » emmène la garde-robe à un haut niveau de conception.

Figé dans le Temps

Concepts Clés de Vêtements pour Femme, Automne/Hiver 2017-18

Le design cherche à forger un lien plus étroit avec la conscience. Les sentiments d'immobilité et de calme sont subjugués par l'esthétique minimaliste douce observée chez Tibi et J. JS Lee. Les lignes épurées, les silhouettes flottantes et les formes contemporaines reflètent l'apparence des vases de méduses en silicone submergés de Nendo. La contemplation et la conscience suscitent la collaboration de Cos x Studio Swine, car la chaîne de mode présente une installation multi sensorielle qui réintègre l'esprit en période de changement.

L’Orient Rencontre l’Eco

Concepts Clés de Vêtements pour Femme, Automne/Hiver 2017-18

Les matériaux naturels et les métiers traditionnels du monde entier se réunissent pour l'automne. Les paysages sont l'inspiration pour les motifs de texture subtils de Peter Pilotto et les pièces en bois de bambou et de châtaigne de Shigeru Uchida fabriquées à l'aide de menuiseries japonaises. Les silhouettes de Pringle sur les tissus réconfortants et les fauteuils en tissu Balon inspirés des samouraïs de Färg & Blanche présentent une sensation de protection cocooning à la mode et aux intérieurs.

Amélioré de Jour en Jour

Concepts Clés de Vêtements pour Femme, Automne/Hiver 2017-18

L'élévation de l'ordinaire et de tous les jours est évidente dans la mode et le lifestyle. Les produits de base que nous considérons comme acquis bénéficient d'une haute direction de Christopher Kane. Les classiques Workaday sont remaniés pour une sensation chic et sophistiquée. De plus, PluMinus change les outils ménagers en œuvres d'art. Une palette de gris urbain et de bleus font écho aux tons utilisés par Paul Cocksedge qui transforme le matériel de son atelier en mobilier industriel urbain.

Offre Exclusive

Les lecteurs de FashionUnited peuvent obtenir un accès gratuit au Guide Interactif de Milan réalisé par Trendstop pour vous guider vers les différents évènements clés de la Milan design Week. Pour l’obtenir cliquez sur la bannière.

Concepts Clés de Vêtements pour Femme, Automne/Hiver 2017-18

Trendstop.com est l'un des principaux bureaux de tendances du monde pour les professionnels de la mode et de la création, réputé pour son analyse et ses prévisions de tendances perspicaces. Parmi ses clients on retrouve H&M, Primark, Forever21, Zalando, Geox, Evisu, Hugo Boss, L'Oréal et MTV.

Photos: courtoisie de Trendstop: Cos x Studio Swine, J. JS Lee Automne/Hiver 2017-18, Nendo, Tibi, Peter Pilotto Automne/Hiver 2017-18, Shigeru Uchida et Adrian Cheng, Pringle Automne/Hiver 2017-18, Färg & Blanche Automne/Hiver 2017-18, Christopher Kane Automne/Hiver 2017-18, Erdem, Lemaire Automne/Hiver 2017-18, Paul Cocksedge

Le visage changeant de l'industrie denim

L'industrie du denim s’est renouvelé sans cesse, cours des dernières décennies, incarnant plusieurs modèles. Mais elle est à nouveau en pleine transformation.

Le jean, cool ou classique, a parcouru un long chemin, car il a été breveté par Levi Strauss en 1873, mais aujourd'hui, le business du denim premium est arrivé à maturité, en croissance de 1 pour cent par an, depuis 2011.

Avant que le denim ne se transforme en une catégorie de la mode à part entière, le jean était considéré comme un vêtement de travail ou de la rue, une nécessité et un élément de base pour tous les jours. Puis le jean design de créateurs a connu une explosion, et les défilés ont commencé à présenter des collections en denim, avec des marques offrant du sur-mesure à prix forts.

Le visage changeant de l'industrie denim

Le denim abordable a changé le marché du jean

Mais les choses ont changé lorsque des marques moins luxueuses ont commencé à offrir un denim de meilleure qualité, à des prix plus bas, comme Uniqlo, Zara et H&M. Si beaucoup de chaînes vendent des jeans à 30 euros, pour des volumes incroyablement élevés, nous sommes arrivés au point de saturation.

Lorsque quelque chose devient produit en série, mais est bien réalisé, cela affecte tout le segment de la distribution de détail, sans parler de la pression sur les marques de denim « réelles » et les petites entreprises qui doivent rivaliser avec les plus grands détaillants du monde entier.

Certaines marques, comme Acne, la marque contemporaine suédoise qui s’est lancée comme entreprise de denim, ont commencé petites mais sont devenues aujourd’hui de grands acteurs mondiaux de la mode. Les premières collections de la marque, qui a débuté avec seulement 100 paires de jeans en 1997, se sont transformées en d’énormes défilés avec des collections de gros. En chemin, Acne a peut-être perdu sa touche unique de ses débuts.

La société espère maintenant retourner à ses racines et, à partir d'avril, elle réduit son offre de denim à seulement trois styles pour hommes et femmes. En enlevant le contingent, les jeans auront de nouvelles options de lavage, avec un accent particulier sur les détails en denim, comme les rivets, les boutons, les coutures, etc.

Le visage changeant de l'industrie denim

L'économie a changé la qualité du denim

Mais ce n'est pas seulement l'authenticité qui a affecté le marché du denim. L'économie a aussi son rôle à jouer. Lorsque les entreprises de tissus ont pu vendre des matériaux moins chers, elles ont changé la recette du coton indigo pour le mélanger aux fibres synthétiques.

Les nouvelles opportunités pour la production de masse de jeans ont permis aux fabricants de remplacer le coton coûteux, par le stretch et le polyester. Les usines et les entreprises de vêtements se sont creusés la tête pour trouver des fibres plus économiques, pour leur utilisation dans leur denim, afin de répondre à la demande de jeans à bas prix.

Alors qu’à l’époque l'Italie et l'Amérique étaient les principaux producteurs, la production de masse de denim a changé le processus de fabrication des jeans, passant le flambeau à la Chine, la Turquie, le Brésil, l’Inde, le Bangladesh et le Vietnam. On demande alors toujours moins cher aux usines domestiques et aux artisans locaux et les marques ont externalisé dans les pays moins chers pour maximiser leurs ventes.

L'Europe, en comparaison, a une base de production relativement petite. Mais une augmentation de la demande de produits authentiques et d'artisanat a entraîné une demande de petites marques, même si ces entreprises sont considérées comme des marchés de niche.

Bien que l'appétit pour le Fast fashion et les jeans abordables ne vont probablement pas disparaître rapidement, en tant que produit de consommation, les jeans ont survécu à plus de changements de mode et de défis économiques que la plupart des autres catégories.

Seul un produit aussi polyvalent peut prétendre à un tel succès.

Photo crédit : Levi Strauss Facebook, Acne Studios Facebook

Le maître plisseur Pietro Seminelli recherche la lumière du noir

D'une surface de papier ou de tissu passée entre ses mains, il n'en restera qu'un tiers à l'issue du pliage. Le maître d'art Pietro Seminelli crée des sculptures en papier et des vêtements pour le couturier Yohji Yamamoto.

Ce travail manuel, il l'assimile "à une forme d'origami", avant de préciser : "Plisseur c'est un métier, je sais créer des moules à plisser, mais je ne suis pas vraiment plisseur car je n'utilise pas la technique des moules". Pietro Seminelli préfère donc le nom de plieur car "on plie directement le papier ou le tissu à la main. C'est à chaque fois une oeuvre unique, le tracé est perdu".

D'immenses feuilles de papiers Kraft naît une sculpture en forme d'armure de plus d'un mètre de haut. Formée de pointes encrées de noir, elle est suspendue sur un cadre qui doit rejoindre le Japon pour une exposition. "J'ai mis en opposition quelque chose de très fragile avec l'image de solidité de l'armure. Je voulais savoir jusqu'où on pouvait pousser les limites du papier", explique le maître.

Affairé, il prépare les derniers vêtements plissés puis cousus pour Yohji Yamamoto qui doivent s'envoler pour le Musée national du Japon. "Je travaille sur le noir du vêtement en y ajoutant un oxyde or pour attirer la lumière", explique-t-il d'une voie douce; "En gommant la couleur on revient à l'essence de la silhouette", ajoute l'artisan française de 46 ans, devenu Maître d'art en 2005, un titre qu'il gardera à vie Pietro Seminelli, qui se définit comme "un homme de la lumière et pas un homme de la couleur", évoque "les clairs-obscurs du Caravage". Finalement "il y a peu de frontière entre l'artisan d'art et l'artiste. L'oeuvre d'art est unique", dit-il.

#pietroseminelli #maitredart #pli #courdelindustrie #atelierpietroseminelli #sculpturestextiles

A post shared by Pietro Seminelli - Artesina (@pietro_seminelli) on

'Dior et Chanel'

Ce diplômé de l'École nationale supérieur des arts appliqués (Ensaama) a commencé par confectionner des décors de théâtre comme "son grand-père qui le fascinait". Mais sa volonté de se "remettre en question" l'a conduit à explorer d'autres contrées. "Être maître d'art, c'est aussi un savoir-être", assure Pietro Seminelli, qui en collaboration avec l'architecte Peter Marino, conçoit les décors des boutiques Dior et Chanel.

Des tissus viennent tout juste d'arriver de "sa base arrière", son atelier de Molay-Littry en Normandie. Tissés de fils blancs et or, ils contrastent avec les noirs de l'atelier. Ses grandes mains aux doigts fins parcourent les rouleaux destinés à la maison Chanel pour ses boutiques mais aussi pour les vêtements de la prochaine collection. "Savoir être, c'est aussi faire acte de transmission", dit Pietro Seminelli, avant d'ajouter: "mais la créativité ça ne se transmet pas". (AFP)

Photo: Joel Saget / AFP

Comment Chanel a révolutionné la montre féminine

En octobre 1987, lorsque Chanel crée une montre, personne ne s’y attend. Les professionnels de l’horlogerie, fort soucieux de conserver leur pré-carré, font la fine bouche. La montre s’appelle Première. Un nom prédestiné : à la fois adjectif et nom féminin, ce mot désigne tout autant celle qui précède les autres dans le temps, l’espace, le rang, que ce qui est réalisé pour la première fois. On pourrait mettre souligner, en allant plus loin, que ce terme désigne en Haute Couture, la Directrice d’atelier. Bref, un nom parfait.

Ce qui singularisa d’emblée cette montre, ce fut d’être à la fois un garde-temps et un accessoire de mode. Et ça, à l’époque, c’était une audace invraisemblable. Presque une provocation. Terriblement Chanel quand on y pense. Son design, qui donne toute la place au temps avec sa surface lisse et plane, entremêlait l’essence de la maison et la vision du directeur artistique Jacques Helleu, qui fut pour tous, un modèle à suivre. Petit fils du peintre Paul Helleu (ce même peintre qui s’était lié à Gabrielle Chanel à Deauville) et fils de Jean qui conçut les flacons et les emballages des parfums Chanel dans les années 20, Jacques connaissait la maison comme personne ; amateur de peintures, de cinéma, d’automobiles, de voiles, de jolies femmes aussi, ce créateur solitaire et élégant était entré chez Chanel à l’âge de 18 ans ; il y travailla jusqu’à sa mort en 2007 donnant l’impulsion décisive à chaque nouveauté majeure, des parfums aux campagnes de publicité, choisissant les meilleurs, de Richard Avedon à Catherine Deneuve en passant par Irving Penn, Luc Besson, Nicole Kidman ou Vanessa Paradis. Un pied dans l’éternité, un autre dans l’avenir, il se définissait comme un chasseur d’émotions.

Première icone horlogère du XXIème siècle

C’est justement à Jacques Helleu que l’on peut attribuer le premier coup d’éclat du siècle nouveau en matière d’horlogerie. Nous sommes en 2000, année de lancement de la “J12”. Personne ne pouvait alors imaginer le succès fulgurant de cette montre noire, toute en contrastes (cadran noir, chiffres blancs et vice-versa) qui s’autorisait l’utilisation d’un matériau high-tech: la céramique. Inoxydable, inaltérable, presqu’aussi dur que le diamant. Cette montre qui ne peut se rayer devint une obsession pour tous les concurrents de Chanel. Tous cherchèrent sans relâche à reproduire la magie prodiguée par cette nouvelle icone du temps. Peine perdue: le succès de la J12 n’eut -et n’a pas eu depuis - d’équivalent.

On ne le sait pas forcement, mais pour créer la J12, Jacques Helleu s’inspira de l’univers de l’automobile mais aussi de la voile. Le directeur artistique trainait près du bassin de Hyères pour admirer les bateaux participant à la Coupe de l’America de l’époque. Ces bateaux étaient des classes J. Les bateaux du baron Bich retinrent particulièrement l’attention du directeur artistique. Le nom de code de ces bateaux était…J12. Le reste fait parti de l’Histoire. Tout ce qu’on peut dire aujourd’hui, avec du recul, c’est que Gabrielle Chanel aurait été fière de ce succès, elle qui aimait tant le noir, symbole de force et d’énergie, elle qui détestait les montres féminines, préférant chiper celles de ses amants. Avec ses contrastes puissants, sa brillance inaltérable, sa virilité assumée, ses coloris tranchées (le noir et le blanc: nouveauté totale dans l’horlogerie), la J12 incarne, jusque dans ses multiples déclinaisons, la quintessence du gout Chanel.

Citons pour compléter ce panégyrique, quelques dates clés de la saga horlogère de Chanel. 2005 tout d’abord: c’est la montre J12 Tourbillon qui ouvre un nouveau champs d’expertise et de création à la maison, suivi cinq ans plus tars par la J12 Rétrograde Mystérieuse qui intronise Chanel dans la très-haute horlogerie. 2012 est également une date très importante puisque cette année, la montre Première qui fête alors son 25eme anniversaire s’offre un tourbillon Volant, permettant ainsi aux femmes d’entrer dans le monde des hautes complications mécaniques. Ce tourbillon Volant permit à Chanel de recevoir pour la première fois le Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Une consécration. La profession tire son chapeau, on est bien loin des sourires en coin de 1987. Cette même année, les pièces rares de la collection Mademoiselle Privé font leur apparition: avec leurs cadrans insensés, leurs mouvements raffinés, leurs techniques artisanales revisités (broderies de fils d’or, marqueterie de nacre et de diamants, technique de la glyptique) le tout passé sous les doigts des plus grands artisans émailleurs, graveurs, ciseleurs, sertisseurs, il semble bien que le temps Chanel n’ait plus d’autre limite que celle de l’excellence.

Ces deux dernières années ont également été riches en nouveautés. 2015, l’androgyne montre Boy.Friend fait son apparition. On adore son bracelet en métal reprenant un motif tweed. 2016, un premier mouvement de Haute Horlogerie in-house, le Calibre 1. Heure Sautante Minutes Rétrogrades confond d’admiration les connaisseurs. Et enfin, la première montre conçue spécifiquement pour les hommes: la montre Monsieur de Chanel. Une création totale, du mouvement au boitier. Notre petit doigt nous dit que l’année 2017 nous réservera beaucoup de surprises et que Chanel fêtera dignement le trentième anniversaire de son horlogerie. Les festivités ont déjà commencé avec quelques éditions limitées qui rendent hommage à la J12, et la sortie d’un deuxième calibre in-house, une interprétation de la montre Première dans une version Haute Horlogerie.

Légende Photo : Montre 1 : Mademoiselle J12 Blanche 38mm. Édition limitée à 555 exemplaires. Céramique high-tech blanche et acier. Cadran laqué blanc. Illustration de Mademoiselle CHANEL apposée sur un disque saphir fixé sur le cadran. Mouvement automatique. Réserve de marche de 42 heures. Étanchéité : 200 mètres. Credit photo : Chanel DR

Montre 2 : Montre Première Rock Rouge. Édition limitée à 1 000 pièces. Boîte en acier. Cadran en nacre blanche. Couronne en acier avec cabochon. Bracelet chaîne triple tour en acier entrelacé de cuir rouge. Mouvement quartz de haute précision. Disponible en 4 tailles : XS, S, M, L.

Crédit photo : Chanel DR

La parade Africa Now aux Galeries Lafayette

Près de 400 personnes se sont retrouvées hier après-midi sur le toit des galeries Lafayette pour assister au lancement de la Grande Parade Africa Now, qui s'est ensuite prolongée dans le magasin, pour se terminer en apothéose au rez-de-chaussée du flagship des Galeries Lafayette.

La parade Africa Now aux Galeries Lafayette

Ce dimanche 2 avril, entre 11h et 19h, la marche festive, imaginée en partenariat avec le Marché Noir, s’est déroulée dans tous les étages des Galeries Lafayette Haussmann, sur son rooftop, mais aussi dans la rue.

La parade Africa Now aux Galeries Lafayette

Entièrement dédié au lancement de la manifestation Africa Now, un programme festif attendait les clients du magasin : food-trucks sur le boulevard Haussmann, visites de l’exposition « Le jour qui vient » à la Galerie des Galeries, diffusions du film docmentaire « Black Dandy, une beauté politique » réalisé par Ariel Wizman et Laurent Lunetta, un grand jeu pour remporter un voyage au Kenya, un atelier nouage de foulard, des cours de Yoga kémétique et des contes pour enfants avec le City Guide Little Africa, un atelier de tattoos éphémères avec Serge Kponton, des rencontres avec un digger, et des ateliers de cuisine avec Afro Cooking.

La parade Africa Now aux Galeries Lafayette

Photo : Galeries Lafayette

"Condénast International Luxury Conference" étudiera les nouvelles routes de la soie

« Condé Nast International Luxury Conference » aura lieu à Muscat, Oman, les 5 et 6 avril prochain. Le thème de la conférence « Mindful Luxury : Navigating the New Silk Routes », abordera le luxe au 21ème siècle vu depuis les échanges mondiaux d’Oman et offrant une perspective allant de l’Inde jusqu’en Europe et au Moyen-Orient.

La maison d’édition américaine, Condé Nast International (Vogue, AD, Vanity Fair, Traveler…), s’est associée à l’occasion avec Place Vendôme et Oman Air pour célébrer cet évènement au Shangri-La Barr Al Jissah Resort & Spa.

« Oman, lieu parfait pour explorer les nouvelles routes de la soie »

“Muscat est le Sultanat d’Oman, c’est là que les routes internationales ont convergé mondialement. Avec sa situation géographique unique au carrefour des trois océans, Oman demeure le lieu parfait pour explorer de nouvelles routes de la soie », a commenté Suzy Menkes, éditrice internationale de Vogue et commissaire de la conférence.

Mindful Luxury comptera parmi ses participants Guram Gvasalia, CEO de Vetements; Giambattista Valli, designer; Jose Nevés, CEO et fondateur de Farfetch ou encore le créateur indien Manish Arora, entre autres.

La conférence d’Elie Saab est également très attendue par les professionnels de la mode et du luxe. Le créateur libanais débattra avec Suzy Menkes sur les différents points de son travail, ses sources d’inspiration et comment il a réussi à se faire un nom en haute-couture, accessoires et fragrance.

Alber Elbaz fera partie des conférencier pour parler de sa vision du monde de la parfumerie avec Frédérice Malle, expert de l’industrie.

Parmi les thèmes qui seront traités cette année : les nouveaux marchés du luxe, l’évolution des routes d’échange global, le luxe pour le consommateur « post-luxe », le pouvoir du Moyen-Orient, la parfumerie, la joaillerie et les accessoires.

Photo : Shangri-la website

Retour au bercail : comment après 3 siècles, la production de chaussures revient en EuropeINTERACTIVE TIMELINE L'industrie de la chaussure s'est réinventée au cours de ces 3 derniers siècles. Le processus de fabrication des chaussures a commencé avec des paires sur mesure, grâce à des cordonniers produisant des chaussures à la main, jusqu'elles soient personnalisées et presque complètement automatisées. Au XXe siècle, le processus de production est devenu encore plus rapide, en utilisant de nouvelles techniques comme, par exemple, le moulage par injection. Dans les années 1990, la majeure partie de la production nord-européenne avait été externalisée vers le sud de l'Europe et l'Asie, afin de diminuer les coûts de main-d'œuvre. De nos jours, l'introduction d'usines de pointe, la production en magasin, l'intérêt grandissant pour l'artisanat et la révolution biotech, permet le retour de la production de chaussures en Europe du Nord et en Amérique, une fois de plus.

Utilisez les flèches pour naviguer parmi les dates et événements ou cliquez sur un intervalle de temps, pour en savoir plus.

SLEMinars 2017: Le future de la production de chaussures

Les chaussures reviendront-elles en Europe et aux Etats-Unis, grâce à des usines high-tech uniquement exploitées par des robots ? La fabrication en magasin de chaussures sur mesure sera-t-elle la solution, pour le commerce de détail en boutique ? Serons-nous en mesure d'avoir des ordinateurs et des scanneurs pour simplement générer les chaussures dont nous avons besoin, afin de les imprimer en 3D à la maison ? Ces questions, et beaucoup d'autres, seront discutées lors du séminiare Future of Footwear Manufacturing SLEMinars. Un must pour tous ceux qui veulent rester à la pointe de l'industrie !

Réservez votre billet maintenant pour vous tenir informé de l'avenir de l'industrie de la chaussure ! Utilisez votre bon de réduction réservé aux lecteurs de FashionUnited et obtenez un rabais de 10%: SLEMXFASHIONUNITED.

Photo credit: Feetz

Karl Lagerfeld collabore avec Steven Wilson pour un collection capsule

Karl Lagerfeld collabore avec Steven Wilson. Le directeur artistique de Chanel, Fendi et de sa propre marque s'est tourné vers l'artiste et l'illustrateur Steven Wilson pour créer une collection capsule de vêtements et accessoires, en édition limitée, avec des motifs imaginés à base de couches de cyan, de magenta et de jaune, les teintes standard de l'impression.

Les graphismes sont composés d’images de Karl Lagerfeld lui-même, de sa chatte Choupette, une paire de lunettes de soleil, le logo de la marque et un appareil photo. Les objets de la collection comprendront une veste de satin bombers brodée, des jeans, des sacs fourre-tout, des pulls molletonnés et d'autres accessoires. La collection sera disponible à partir du 1er avril.

Steven Wilson a travaillé avec d'autres marques dans le passé, comme Nike et Adidas, pour d’autres collaborations. Cependant, c'est la première fois qu'il a une place centrale dans une collaboration.

« Trop souvent, mon travail est utilisé anonymement sous une marque, donc cette opportunité de voir mon nom et mon travail à côté de celui de Karl Lagerfeld est quelque chose de très spécial », a-t-il déclaré à WWD.

Photo : Karl Lagerfeld x Steven Wilson sur karl.com

Best of : les meilleures articles du mois de mars

Le mois de la mode est fini mais les actualités ne s’arrêtent jamais dans l’univers de la mode. FashionUnited prend ainsi un moment pour réfléchir sur les articles les plus lus et originaux du mois de mars. Ici, nous rassemblons nos meilleurs articles.

Top 10 des plus riches milliardaires de la mode

L'industrie de la mode est un secteur en constante évolution. En un an, votre marque peut être la plus tendance du monde, et l'année prochaine, elle peut être au bord de la faillite. Cependant, il y a quelques fameuses maisons de mode et détaillants qui ont réussi à sortir leur épingle du jeu et satisfaire les désirs inconstants des consommateurs, année après année. Et ce sont précisément ces entreprises de mode qui sont devenues les principales puissances internationales, générant des milliards de dollars de recettes. Mais qui sont les entrepreneurs, les hommes et les femmes, derrière ces empires de la mode, qui parviennent sans cesse à défier les risques et à accroître leur valeur nette année après année ?

Vous voulez en savoir plus sur le Top 10 des plus riches milliardaires de la mode ?

Best of : les meilleures articles du mois de mars

Les 100 ans de Balenciaga: la Rétrospective

Balenciaga fête ses 100 ans en 2017. Pour l’occasion, la maison de mode a imaginé l’exposition « Balenciaga, l’œuvre au noir » qui a ouvert au Musée Bourdelle à Paris. Elle présente les silhouettes aux noirs multiples, élégantes et épurées du couturier espagnol. L’occasion pour FashionUnited de retracer l’histoire de la célèbre maison aujourd’hui parisienne du créateur mythique Cristóbal Balenciaga.

Vous voulez en savoir plus sur le Balenciaga ?

Best of : les meilleures articles du mois de mars

Mytheresa : Comment exclusivité et commerce en ligne coïncident-ils ?

Le segment du luxe a, par nature, un problème avec le commerce en ligne : rien ne contredit autant l'exclusivité demandée, que l’énorme disponibilité d'une boutique en ligne. On y arrive toutefois avec beaucoup de doigté. Mytheresa.com en est la preuve. Sebastian Dietzmann, managing director de Mytheresa, est venu sur la scène de la Trend Arena, pour le salon Internet World à Munich, afin de donner au monde IT réuni, des aperçus d'un marché qui présente quelques particularités en ligne. Car la croissance n'a pas lieu ici à n'importe quel prix. Tant les marques de mode de luxe, avec lesquelles Mytheresa travaille, que les clientes fortunées, demandent de l'exclusivité et un service spécial.

Vous voulez en savoir plus sur le Mytheresa ?

Les cofondateurs de Zalando : à propos des marchés, Kickz et Bread & Butter

Le temps passe vite sur la vaste plateforme en ligne Zalando, bien plus que partout ailleurs. De nouveaux produits et concepts sont ajoutés très régulièrement. Zalando vient d'annoncer l'acquisition des spécialistes du basket-ball Kickz. Nous avons interviewé David Schneider, cofondateur et membre du conseil d'administration de Zalando et Benjamin Krümel, vice-président Category Men & Specialty, sur la façon dont Zalando veut promouvoir et approfondir le thème du commerce intégré.

Vous voulez en savoir plus sur le Zalando ?

Best of : les meilleures articles du mois de mars

La rétrospective des 20 ans de Colette

Mélanger avec goût et modernité la mode, les bijoux, le high-tech, l’art, les livres, le streetwear et la beauté, est le défi du concept store Colette. Chaque mois, l’enseigne propose également une exposition mettant en avant un artiste qu’elle affectionne alors qu’au sous-sol, le water-bar offre des repas à base de produits frais. Pour l’anniversaire de cette boutique parisienne unique de 700 mètres carrés, FashionUnited revient sur l’histoire de Colette, le premier concept store à Paris, et ses vitrines renouvelées toutes les semaines.

Vous voulez en savoir plus sur le Colette ?

Best of : les meilleures articles du mois de mars

Homepage photo : Paul Smith FW17. Crédit : Paul Smith

Après avoir lu nos articles, pensez-vous être pleinement informés ? Testez vos connaissances sur les actualités de la mode grâce au quiz de FashionUnited sur la mode, en mars.

Vous voulez toujours en savoir plus sur les derniers développements dans l'industrie de la mode ? N’attendez pas plus longtemps et inscrivez-vous à la newsletter de FashionUnited ! Faites comme un réseau important d'entrepreneurs, de chefs d'entreprise, de créateurs,d’acheteurs et autres professionnels de la mode qui reçoivent déjà le bulletin FashionUnited et inscrivez-vous.