• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Africa Fashion Up : bilan d’une 1re édition

Africa Fashion Up : bilan d’une 1re édition

By Julia Garel

20 sept. 2021

Mode

Crédit : Africa Fashion Up

Le vendredi 17 au soir a pris fin la manifestation parisienne consacrée à la mode africaine contemporaine : Africa Fashion Up. Bilan de cette première édition.

Dédiée à la création africaine dans le secteur de la mode, Africa Fashion Up se présente comme la « première grande manifestation parisienne » dédiée au sujet. Le projet a pour ambition de devenir la vitrine de la mode africaine dans la capitale française. Il a été organisé par l’association Share Africa, également à l’origine de plusieurs autres initiatives comme les Soirées de l’Innovation, la Machine à Rêves, le Hackathon et le Forum digital.

« L’événement a attiré beaucoup de monde » confie par mail l’organisation. Les chiffres ne sont pas encore connus, mais Africa Fashion Up avance entre 300 et 400 visiteurs.

Emmanuel Okoro : « Jeune créateur de l’année »

La maison de couture Balenciaga était également partenaire de l’événement et a apporté son soutien à travers des sessions de mentorat à destinations des cinq lauréats de l’édition. Chacun a eu l’opportunité d’exposer les pièces de son choix vendredi soir, dans le cadre d’un défilé à l’issu duquel le titre de « Jeune créateur de l’année » a été décerné au nigérian Emmanuel Okoro, de la marque Emmy Kasbit, créée en 2014. En plus d’un programme de mentorat de six mois avec Balenciaga, Emmanuel Okoro aura la possibilité d'intégrer la liste des marques présentes au lancement de Jendaya.co.uk, un site d’e-commerce dédié à la mode, et de collaborer sur une collection capsule en exclusivité avec une marque de de streetwear américaine.

Le programme du défilé comprenait également la présentation des collections de cinq grands designers africains. Imane Ayssi, premier styliste d’Afrique subsaharienne inscrit au calendrier officiel de la haute couture à Paris en janvier 2020, était présent.