Anne Hidalgo détaille son plan de bataille pour la reconquête de la mode

C’est presque devenue une tradition: à chaque fashion week, Anne Hidalgo accorde une interview au journal américain WWD. Madame le maire sait sans aucun doute, mieux qu’aucune autre personne, à quel point tous les regards sont tournés vers Paris durant cette semaine décisive et joue de ce paradigme à merveille. Il faut dire que la mode n’a rien d’accessoire pour notre Capitale : c’est même l’un des plus gros employeurs de la ville avec 60000 emplois directs et au moins autant d’emplois indirects ( plus globalement, l’Ile-de-France concentre plus du quart des entreprises françaises liées à la mode).

« Paris s’était un peu endormie »

Aussi, après avoir annoncé en mars dernier (durant la semaine des défilés du prêt à porter feminin) une aide de 60 millions d’ici à 2020, destinée à la jeune création, « une somme considérable pour soutenir sans réserve cette activité industrielle », l’édile continue son plan de reconquête de la planete mode en martelant au grand journal professionnel américain que Paris aime la mode certes, mais que la mode aime aussi Paris : c’est d’ailleurs le slogan, déjà utilisé lors de la précédente fashion week qui sera affiché sur la Tour Eiffel au mois de septembre prochain. Un cri d’amour qui sera complété par une grande reception fin octobre dans les salons de l’Hôtel de Ville.

"Paris s'était un peu endormie il y a quelques années, pensant qu'elle pourrait vivre d'un héritage de capitale de la mode", avait reconnu Anne Hidalgo en mars dernier tout en expliquant que « Milan, Londres et New York avaient beaucoup travaillé en lien avec les professionnels pour, en matière de communication, faire vivre leur Fashion Week à un niveau qui nous avait inquiétés ». Anne Hidalgo reconnaissait par ailleurs à quel point elle était impréssionnée par le travail effectué dans ce sens par Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York. Tout cela est cependant derrière nous puisque désormais la ville lumière compte mettre les bouchées doubles pour rattraper ce coup de mou.

Rapprocher la mairie et les institutions de paris au service de la création

On savait déjà qu’une opération de soutien aux ecoles de création Boulle, Estienne et Duperré allait se mettre en place, on sait aussi désormais, grace à cette interview au WWD que Anne Hildago compte rapprocher la mairie et les institutions de Paris au service de la créativité pour amplifier l’impact de la fashion week parisienne. Un grand chantier en perspective ! Preuve supplémentaire de son intérêt et de son affection pour la mode et ses festivités, Anna Hidalgo s’est glissée tout sourire et toute de blanc vêtue parmi les personnalités invitées à la prestigieuse soirée organisée par le groupe Conde Nast pour le deuxième gala de la Vogue Paris Foundation, au Palais Galliera.

Photo : Xavier Romatet, Anne Hidalgo et Bruno Julliard au deuxième gala de la Vogue Paris Foundation

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS