Armor-Lux va continuer à habiller les postiers

La Poste a renouvelé son contrat avec l'entreprise de prêt-à-porter bretonne Armor-Lux pour habiller les postiers jusqu'en 2021, ont annoncé lundi les deux entreprises.

Il s'agissait pour Armor-Lux du deuxième renouvellement de ce contrat stratégique, que la société basée à Quimper (Finistère) avait pour la première fois décroché en 2004. L'appel d'offres concernait la période 2017-2021. Armor-Lux propose concrètement un catalogue de 43 références "avec un nouveau style d'esprit sportswear alliant modernité, sobriété et confort, répondant aux différents aléas climatiques rencontrés par les postiers", ceux-ci passant commande individuellement à partir d'une dotation allouée par La Poste.

"Au total, plus de 600.000 pièces sont commandées chaque année" par les 120.000 postiers, ont précisé les deux entreprises dans un communiqué commun. Si elles n'ont donné aucun chiffre, Armor-Lux -- qui fournit aussi les uniformes de la SNCF -- a précisé à l'AFP que le contrat portait sur "plusieurs millions d'euros".

En 2013, Armor-Lux avait perdu le contrat qui le liait à la police nationale pour l'uniforme de ses 120.000 fonctionnaires et qui représentait une vingtaine de millions d'euros sur cinq ans. Un revers pour la PME bretonne, alors que le ministre du Redressement productif (Industrie) de l'époque, Arnaud Montebourg, avait posé un an plus tôt, vêtu d'une marinière de cette entreprise pour défendre le "fabriqué en France". (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS