Comptoir des Cotonniers : Anne-Valérie Hash officiellement nommée Directrice de la Création

L’annonce avait fuité sur le Net en juin dernier. Aujourd’hui c’est officiel, la créatrice prend la tête de la création de Comptoir des Cotonniers qui s’apprête à vivre un vrai renouveau.

Un nouveau chapitre s’écrit aussi bien pour la vie de la griffe de mode française (groupe Fast Retailing) que pour Anne-Valérie Hash qui a mis ses collections personnelles en pause l’an passé après 13 ans d’existence. Succédant à Amélie Gillier, qui avait été débauchée en février 2013 du Studio Kenzo, la directrice de la création devrait insuffler une nouvelle énergie tout en maintenant le style qui a fait le succès de Comptoir des Cotonniers : une garde-robe complète pour les femmes de toutes générations dans un style de vie « effortless chic » à la française.

Comptoir des Cotonniers : Anne-Valérie Hash officiellement nommée Directrice de la Création

Maîtriser toute l’image

Mais son rôle ne devrait pas se cantonner à ça puisqu’au-delà de ses principales missions de management et d'accompagnement de la direction de la création, Anne-Valérie Hash apportera également son regard sur l’image et l’identité visuelle en collaboration avec les directions merchandising, supply chain et marketing. La première collection sera présentée à la presse en avril prochain et sera celle de la saison Automne-Hiver 2015-16.

Une enseigne qui ne cesse de grandir

Depuis sa création en 1995 par le groupe de confection Nelson basé à Castelginest près de Toulouse, la marque n’a cessé sa croissance. Passée sous le contrôle du Japonais Fast Retailing Co (UNIQLO, Princesse tam.tam, Theory, Helmut Lang, J Brand) en juin 2005, qui a pris 31,5 pour cent du capital et 51 pour cent des droits de vote, les évolutions se sont succédées. Les ouvertures de boutiques d’abord en France et à l’étranger (en août 2014, Comptoir des Cotonniers en compte 374 dont 227 en France, 93 autres en Europe, 46 au Japon et en Asie et 8 aux Etats-Unis), puis la multiplication des initiatives sur le digital comme le click and collect et le lancement d’un site mobile donnant accès à l'ensemble des collections. De quoi aider la marque à franchir une étape supplémentaire en 2014 : le lancement simultané de près de 10 000 boutiques éphémères via les abribus (Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux), pages de magazine, tables de restaurant ... Une opération de shopping virtuel innovante qui consistait à flasher un simple QR-Code, après avoir téléchargé l’application Powatag, pour être livré en 48 heures. Résultat : des ventes en hausse. Même si tenue secrète, le groupe japonais annonçait au 31 août 2014 une croissance des marques de la filiale française de Fast Retailing de 21,8 pour cent à 1,8 milliard d’euros. Et Comptoir des Cotonniers de sûrement contribuer à tirer les wagons de la machine française.

Photos : Anne-Valérie Hash, Façade Comptoir des Cotonniers à Lyon, Intérieur d’une boutique Comptoir des Cotonniers à Lyon.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS