• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Copenhague Fashion Week : la fraîcheur des marques scandinaves

Copenhague Fashion Week : la fraîcheur des marques scandinaves

By Julia Garel

27 janv. 2020

Mode

La Fashion Week de Copenhague débute demain. Au programme : la présentation des collections automne-hiver 2020-21 par des talents émergents et des marques établies. Unique vitrine de la région d’Europe du Nord - Stockholm a mis fin à sa fashion week en juillet 2019 - l'événement présente de nombreuses marques scandinaves. Si certains noms connaissent déjà le succès sur le marché français - notamment Ganni, By Malene Birger et Baum und Pferdgarten - d’autres marques nordiques présentes à la Fashion Week de Copenhague méritent aussi une place sur les portants des meilleurs concept stores français.

Carcel, l’activiste

Carcel fait parti de ses nouveaux labels soucieux de leur empreinte écologique. Fondée en 2016 par Veronica D'Souza, la société est basée à Copenhague et compte une équipe de cinq personnes avec deux directeurs de production locaux ainsi qu’une équipe de 25 femmes employées à l'intérieur des prisons du Pérou et de la Thaïlande, précise le site web de Copenhagen Fashion Week. En plus du Danemark, Carcel est présent chez des revendeurs à Londres, Berlin et Shanghai.

Stand Studio, le spécialiste du cuir

D’abord spécialisé dans des pièces de prêt-à-porter en cuir, le label Stand Studio propose aujourd’hui des collections dans des matières diverses telles que le daim, la laine et la fausse fourrure. La marque a été fondée en 2014 par Nellie Kamras et reprend le style effortless caractéristique de la mode scandinave. La marque est notamment accessible sur les sites d'e-commerce MyTheresa et Matches Fashion et représenté en France par le showroom Robert Dodd.

Stine Goya le théâtral

Le designer danois Stine Goya a créé sa marque éponyme en 2016, poussé par l'envie d'apporter de la couleur à l'industrie de la mode scandinave. Le résultat est convaincant : des collections aux accents théâtraux dans des teintes vibrantes qui enthousiasment. Installée près du palais royal de Copenhague, la marque possède trois flagships et est notamment proposée dans les rayons du Bon Marché, à Paris.

MKDT, le prodige

L’histoire de la marque éponyme Mark Kenly Domino Tan débute par un projet prometteur : la conception d’une robe pour la famille royale du Danemark. Présenté comme un petit prodige, Mark Kenly Domino Tan a été découvert à 12 ans, indique la marque sur son site web. Créé en 2013, le label propose des collections luxe à la féminité intemporelle. Elle a ouvert son premier flagship à Copenhague, en 2018.

Photos : Carcel Facebook