• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Défilé Balenciaga dans la boue avec Kanye West

Défilé Balenciaga dans la boue avec Kanye West

By AFP

3 oct. 2022

Mode

Catwalkpictures. Balenciaga SS23, Kanye West

Villepinte - Le rappeur Kanye West a ouvert dimanche le défilé Balenciaga, où des hommes en tenues utilitaires ou accessoirisées avec un porte-bébé, et des femmes en robes longues ont marché dans la boue.

Casquette sous une capuche, pantalon en cuir et veste noire avec des poches multiples, chaussé de grosses baskets, l'artiste américain et ami du styliste géorgien de Balenciaga, Demna, a inauguré le show à Villepinte, au nord de Paris, loin du faste de la Fashion week.

Son ex-compagne et muse de Balenciaga, Kim Kardashian, était au premier rang de ce défilé sombre et dérangeant, qui s'est déroulé dans un décor de chantier avec une forte odeur de boue. Les mannequins hommes en étaient les vedettes: tantôt en shorts et bombers noirs, tantôt en ensemble vert fluo composé de short et pull à capuche entre sportswear et tenues d'intérieur. Un jean blanc était taché de boue.

Certains d'entre eux ont arboré comme accessoires des porte-bébé ou des sacs à main colorés et enfantins évoquant les peluches. D'autres avaient de grands sacs roses pour faire des courses ou des sacs carrés portés sur l'épaule avec une manche intégrée, la pièce forte de cette collection printemps-été 2023. Les femmes, en revanche, étaient chic pour ce défilé mixte en marge de la Fashion week féminine.

Elles ont eu droit à des talons aiguilles pour fouler la boue, que les hommes ont dû affronter en sabots et sneakers. Robes roses, blanches ou noires moulantes, tenues scintillantes et transparentes en dialogue chromatique avec la boue, robes argentées ou à traine: elles semblaient prêtes à quitter cet univers anxiogène et à aller faire la fête. "Faites l'amour et pas la guerre", a écrit Demna dans la note d'intention du défilé.

Après avoir récemment annoncé qu'il abandonnait son nom Gvasalia dans le monde de la mode, où il se présente désormais par son seul prénom, il a indiqué dimanche qu'il n'expliquerait plus ses collections. En tant qu'"art visuel", la mode "n'a pas besoin d'histoire pour être vendue", a souligné Demna dans sa note, semblant se joindre aux nombreux designers qui n'accompagnent leur show d'aucun communiqué. "Je déteste le cadre et les étiquettes", poursuit celui qui aime toutefois exhiber le logo Balenciaga sur ses créations.

En mars, le précédent défilé de prêt-à-porter de Demna, qui, enfant, avait fui la Géorgie en pleine guerre avec la Russie, avait été un vibrant hommage à l'Ukraine, qui vivait les premiers jours de l'invasion russe. (AFP)

BALENCIAGA
KANYE WEST
PFW
SS23
WOMENSWEARCATWALKSEASON