Défilé Hugo, culture techno pour le printemps-été 2019

Construit en 1921, avec sa structure à l’état brut et son architecture industrielle, Motorwerk est un lieu berlinois célèbre notamment pour y avoir vu naitre la musique techno. Cette fois, c'est le défilé Hugo, printemps-été 2019, qui a pris possession des lieux pour sa collection intitulée "Mixmasters", en hommage à la musique et à la culture techno. Dans cette collection qui a vu défiler hommes et femmes, les vêtements ont présenté des looks avant-gardistes, en harmonie avec l'ambiance berlinoise contemporaine.

Défilé Hugo, culture techno pour le printemps-été 2019

Inspirée par tous ceux qui mélangent les styles, en provenance de différentes décennies et dans l'optique de définir leur propre esthétique, la collection Hugo met l'accent une certaine idée du "do it yourself", ramenant sur le devant de la scène l'expression de soi-même.

Défilé Hugo, culture techno pour le printemps-été 2019

Les costumes présentaient des détails propres tels des cordons significatifs réinterprétés d'après d'anciennes pièces d'archives de la marque. On a aussi pu voir de nombreuses silhouettes aux coupes "loosy". Hugo a proposé également une alternative colorée avec des vestes en jean jaunes acides, des costumes en laine perforée ou des vestes en lin surdimensionnées en association avec des chemises en soie technique.

Défilé Hugo, culture techno pour le printemps-été 2019

Les modèles de la collection avaient pioché certaines inspirations dans la culture des années 90, comme les graffs recouvrant les murs de Berlin (T-shirts masculins). La palette de des couleurs était volontairement excentrique, avec d'importantes "doses" de jaune acide et de pointes de bleu pâle.

Défilé Hugo, culture techno pour le printemps-été 2019

Les sessions de musique live du rappeur Wiz Khalifa et des DJ-set résident Marcel Dettmann, résidents au Berghain le "DJ l'Enfer" et Ellen Allien ont permis aux invités de prolonger l'atmosphère du défilé jusque dans la nuit.

Photos : Hugo - collection printemps-été 2019 / © Hugo Boss (service de presse)