• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Deux grands noms de la mode US arrivent à Paris

Mode

Deux grands noms de la mode US arrivent à Paris

By Céline Vautard

26 févr. 2015

Fashion alerte! J.Crew et Tory Burch vont tour à tour ouvrir dans la capitale. Derrière ces deux success stories se cachent deux femmes : Jenna Lyons et Tory Burch

Aux Etats-Unis, mais aussi à l’international, ce sont deux grands noms de la mode. J.Crew aligne ainsi 280 boutiques dans le monde pour un chiffre d’affaires de 2,6 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros). De son côté, Tory Burch affiche déjà plus d’un milliard de dollars de recettes, 10 ans seulement après son lancement. Une réussite bâtie en un temps record qui compte 141 boutiques dans 50 pays. Il ne manquait plus que la France et Paris à leur tableau. Ce sera d’ici peu chose faîte.

De fait, J.Crew ouvrira dans le courant du mois de mars au cœur du Marais au 12 rue Malher (4e arrondissement) sur 170 mètres carrés. L’espace sera entièrement dédié aux collections Femme. « La France fait partie des 10 pays utilisant le plus le site jcrew.com. Ce n’était donc pas difficile de faire le choix d’ouvrir ici », explique Millard Drexler, PDG de J.Crew Group. Quant à Tory Burch, située sur un créneau prêt-à-porter de luxe, l’emplacement choisit se situe au 412 rue Saint-Honoré (8e arrondissement), à deux pas de Michael Kors. Pour la dirigeante, présidente mais aussi styliste de la marque, Tory Burch : « Paris est un défi!».

Deux femmes, deux styles

Derrière ces deux success stories, on trouve deux femmes qui ont su communiquer leurs envies. Aux commandes des collections de J.Crew, Jenna Lyons est celle qui a réveillé la marque. Employée comme assistante d’assistante en 1990, c’est en donnant son avis face au PDG Mickey Drexler (débauché chez Gap en 2003) qu’elle gravit les échelon et est nommée directrice des lignes Femme en 2007, puis présidente en 2010. Depuis J.Crew a prix son envol et le style de Jenna Lyons influence des millions de fashionnistas. A elle, les pieds nus dans les escarpins (même en hiver), l’allure androgyne qui mixe denim relax et veste habillée et les mélanges osés de matières et de couleurs. A New York, sa silhouette fuselée est de tous les vernissages et inaugurations.

Self made girl, Tory Burch a de son côté débuté à New York en travaillant dans les relations publiques et le marketing pour les marques les plus réputées, dont Ralph Lauren, Vera Wang et Narciso Rodriguez pour Loewe. En 2004, à 40 ans, elle décide de fonder sa griffe éponyme et ouvre une petite boutique dans le quartier de Nolita à Manhattan. Ses sources d’inspiration ? Sa famille et la devise de ses parents pour qui « le style n’est pas une question d’argent, c’est une façon de vivre », la couleur, les imprimés et les détails élégants. Ce petit bout de femme blonde séduit pas son naturel et son allure bohemian-chic et a fait dire à Anna Wintour : « Qui n’aimerait pas être Tory Burch? ». Son univers décline prêt-à-porter, chaussures, sacs à main, accessoires et propose de nouvelles lignes dont de la vaisselle, des solaires en partenariat Luxottica depuis 2009, des cosmétiques et parfums avec Estée Lauder depuis 2013, et des montres avec Fossil depuis 2014. Reflétant à la manière de Ralph Lauren une version de l’American Way of live, Tory Burch compte bien ajouter de nouvelles gammes à son lifestyle dont, dans un futur proche, une collection Homme et l’an prochain une gamme « Active wear » avec des vêtements casual et des accessoires pour différents sports (golf, yoga, tennis). Devenue une entreprise internationale, avec plus de 140 boutiques en nom propre, la marque est aussi présente dans plus de 3000 grands magasins et multimarques dans le monde. Un empire en construction qui n’a de cesse de s’étendre.

J.Crew va multiplier les ouvertures parisiennes

Enfin dans la capitale française, J.Crew ne compte pas s’arrêter à une boutique mais prévoit déjà une série d’ouvertures dans différents arrondissements en s’alignant sur la même stratégie internationale que pour Londres. A savoir l’ouverture de quatre succursales en deux ans, alors qu’une cinquième vient d’être annoncée. Imaginée comme des « Specialty Stores », chaque espace de vente est dédié à l’un des segments de l’offre J.Crew (homme, femme ou enfant : Crewcuts). Ainsi une boutique homme est déjà prévue courant 2015, dans le Marais également. La mode US n’a pas fini de faire parler d’elle!

Photos: Portraits de Jenny Lyons (en haut) et Tory Burc, Boutique J.Crew du quartier Sloane à Londres et Flagship Tory Burch à Londre.