• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Fashion Week de Londres: l'explorateur Burberry à la conquête des réseaux sociaux

Fashion Week de Londres: l'explorateur Burberry à la conquête des réseaux sociaux

By AFP

22 févr. 2021

Mode

Londres - Privé de défilés physiques pour la Fashion Week de Londres par le confinement en Angleterre, Burberry a envahi les réseaux sociaux pour présenter lundi une collection automne/hiver 2021 pour la première fois exclusivement masculine et inspirée par l’exploration de la nature.

En raison de la pandémie de Covid-19, le défilé était diffusé en direct sur le site de la marque, son compte Instagram et sur Twitch. En septembre, la marque britannique avait été la première à nouer un partenariat avec cette plateforme de streaming qui a popularisé la diffusion de jeux vidéos, commentés en direct.

L’intérêt de Twitch: chacun est immergé dans le show et peut voir les créations au plus près et réagir en direct. Son défilé, filmé en pleine forêt, avait alors cumulé au total 118 millions de vues sur les différentes plateformes.

Cette fois-ci encore la nature et les grands espaces ont inspiré le directeur créatif Riccardo Tisci mais les mannequins ont défilé dans le magasin phare de la marque, à Regent’s Street, dans le coeur commercial de Londres.

“Pour ma première collection de vêtements pour homme Burberry, je voulais célébrer la liberté d’expression. Enfermé à l’intérieur, je rêvais du plein air et de sa beauté, nourri par la pensée de la créativité qui vient lorsque nous sommes ensemble”, explique M. Tisci.

Cette collection est “pour ceux qui définissent leur propre chemin, dont la force et l’énergie l’ont inspirée”. Les classiques de la marque y sont revisités avec un trench doté d’un col en V rappelant celui d’un pull et un duffle coat raccourci, se terminant par des franges dorées.

Ils sont portés sur des robes chemises et des jupes plissées permettant une liberté de mouvement. Côté couleurs, on retrouve les classiques de l’automne: beige, brun, bordeaux et gris, égayés par des touches de bleu.

Le groupe fondé en 1856 a connu un nouveau souffle avec l’arrivée en 2018 du styliste italien Riccardo Tisci, ex-Givenchy, dont les collections teintées de streetwear attirent un public plus jeune.

Comme d’autres grandes marques de luxe, il a été affecté par les effets de la pandémie: ses ventes ont baissé de 4 pour cent à 688 millions de livres lors des trois derniers mois de 2020, en raison de la fermeture de magasins, a indiqué le groupe le mois dernier. (AFP)

Photo: Burberry