Glenn Martens de Y/Project remporte le prix de l'Andam

Glenn Martens a remporté le prix de l'Andam. Le créateur de la marque Y/Project est en effet le grand gagnant de cette année, du Grand Prix de l'Association nationale de développement des arts de la mode (Andam), face à Aalto, Koché, Martine Rose.

Le jury de l’Andam, qui a décerné les quatre prix (un prix de l'innovation de la mode a été ajouté cette année), est dirigé par Francesca Bellettini, la pdg de Saint Laurent, aux côtés de Ruth Chapman de MatchesFashion.com, le président de Chloé, Geoffroy de La Bourdonnaye, Caroline de Maigret et Pierre-Yves Roussel de LVMH.

Remis par le ministère de la Culture, le Grand Prix est doté de 250 000 euros pour le développement de sa marque et du parrainage pendant un an de Francesca Bellettini.

Le prix du label créatif, doté de 100 000 euros, est revenu à la marque Avoc, des créateurs Laura Do et Bastien Laurent. Le prix accessoires de mode a été attribué à la brésilienne Ana Khouri tandis que celui de l'innovation est allé à la société Euveka, qui conçoit des mannequins robots capables de se transformer à la taille et à la forme souhaitée, pour réaliser des vêtements aux mensurations exactes de l'utilisateur.

« Le ministère de la Culture se mobilise, par ailleurs, à travers le Forum de la mode, dont la deuxième édition sera organisée cet automne », a déclaré ma ministre de la Culture Françoise Nyssen. « La mode a nourri la culture dans notre pays hier, elle continue aujourd'hui: nous avons la responsabilité de soutenir celles et ceux qui la porteront demain ».

Glenn Martens de Y/Project remporte le prix de l'Andam

Glenn Martens est arrivé à la direction artistique de Y/ Project, la marque de Yohan Serfaty, en 2012. Le changement a pu alors opérer avec la collection Automne-Hiver 2014-2015 où Glenn Martens s’épanouit de plus en plus grâce à une nouvelle liberté. En combinant de nouvelles coupes et de nouveaux volumes, il propose des silhouettes plus urbaines. Moins de cuir, moins de noir. Avec un esprit streetswear et hip-hop, la vibe et les motifs changent : hologrammes 3D, pied-de-poule, touches de bronze et blanc commencent à faire leur apparition sur les vêtements Y/ Project.

L’ANDAM, fondé en 1989 par Nathalie Dufour, a propulsé plusieurs grands créateurs comme Maison Margiela, Christophe Lemaire ou Anthony Vaccarello. L’année dernière, Johanna Senyk de Wanda Nylon, Antonin Tron d'Atlein et Emmanuel Tomasini de Tomasini Paris ont reçu le prestigieux prix.

Fondée à l’initiative du ministère de la Culture et de la Communication et du DEFI, l’ANDAM (Association Nationale de Développement des Arts de la Mode) a pour mission, comme le rappelle son président, Monsieur Pierre Bergé, « de repérer les talents émergents de la création contemporaine, leur offrir, à travers son prix, les moyens d’exister, de défiler au sein de la Fashion week parisienne, de développer leur marque et de s’implanter durablement en France, assurant ainsi le dynamisme de la scène parisienne de la mode ».

Photo : Glenn Martens

Photo 2: Y/Project SS18, in Parijs. Credit: Catwalkpictures.com

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS