H&M met l'intelligence artificielle à l'épreuve pour tester son offre de personnalisation en ligne

Avec un peu d'aide des algorithmes et de l'intelligence artificielle, des vêtements sur mesure accessibles et abordables pourraient bientôt devenir une réalité. Le détaillant suédois de fast fashion H&M et la start-up berlinoise ZyseMe se sont associés pour tester une offre de vêtements sur mesure en ligne.

Le nouveau projet Just.Perfect, testé exclusivement en Allemagne depuis janvier, permet aux clients de recevoir des chemises blanches ajustées pour hommes sans avoir à quitter le confort de leur propre maison. Alors, comment ça marche exactement ? Plutôt que de prendre des mesures longues et fastidieuses normalement associées à la confection, les clients n'ont qu'à entrer des informations - telles que la taille, le poids et la pointure des chaussures - dans l'application H&M. Ensuite, le logiciel de ZyseMe utilise des algorithmes et des données historiques pour transformer les mesures des clients en informations qui sont envoyées aux fournisseurs H&M en Turquie.

Dans un délai de deux semaines, le client recevra une chemise blanche ajustée pour homme au prix de 39,99 euros. Bobby Östberg, fondateur et directeur général de ZyseMe, a déclaré lors d'une interview : "Cela rend un produit personnalisé plus accessible à un plus grand nombre de personnes ". Commander une chemise en ligne est également plus simple que d'aller chez un tailleur et encourage les gens à essayer, a-t-il ajouté.

Du sur-mesure pour le marché de masse

Le projet Just.Perfect de H&M et ZyseMe peut sembler à première vue n'être qu'un nouveau produit à la pointe de la technologie, mais avec l'essor de la confection et de la personnalisation, il suggère un autre signe des revirements qui s'amorcent dans le secteur du textile.

H&M met l'intelligence artificielle à l'épreuve pour tester son offre de personnalisation en ligne

Photo: H&M test shirt/ H&M Allemagne

Pour la première fois, l'un des plus grands producteurs de vêtements de grande diffusion au monde, qui a été le fer de lance de l'ascension fulgurante de la mode, se tourne vers la confection individuelle à l'aide de la technologie. Alors que les garde-robes des consommateurs continuent de se remplir de vêtements et que les périodes de vente prolongées pèsent sur les profits, les entreprises espèrent que le fait de se rapprocher des besoins individuels des consommateurs permettra d'éviter les surstocks et les retours.

Les algorithmes plus forts que les mesures

La collaboration de longue date de H&M avec les fabricants permet d'offrir des services de couture à une vitesse de livraison actuelle de deux semaines et à un prix de 39,99 euros, explique Oliver Lange, responsable de H&M Lab Allemagne par e-mail. Les clients interrogés se sont déclarés prêts à payer 30 à 40 pour cent de plus pour une chemise parfaitement ajustée plutôt qu'une chemise toute faite. Le prix moyen des chemises sur mesure en Allemagne commence aux alentours de 70 euros en ligne.

Bobby Östberg a dit qu'il avait l'habitude de commander beaucoup de chemises sur mesure sur Internet lorsqu'il travaillait comme consultant à New York, mais qu'il était frustré par ce qu'il recevait. À un moment donné, il a même créé une feuille de calcul de ses différentes commandes pour déterminer quelles tailles lui convenaient le mieux. Convaincu qu'il doit y avoir un moyen de rendre le processus plus efficace, Bobby Östberg a fondé ZyseMe en 2017, après des années d'apprentissage dans le domaine de la couture.

H&M met l'intelligence artificielle à l'épreuve pour tester son offre de personnalisation en ligne

Photo : ZyseMe tables

"En fait, nous avons obtenu de meilleurs résultats en utilisant des algorithmes que lorsque nous l'avons fait avec des mesures corporelles, ce qui peut sembler très surprenant au premier abord ", dit-il.

Produire à la demande pour économiser les ressources

Alors que le test avec H&M n'est actuellement utilisé que pour livrer des chemises en coton blanc, le logiciel de ZyseMe offre déjà la personnalisation pour différents tissus et boutons. Ensuite, Bobby Östberg prévoit d'étendre sa collaboration à d'autres entreprises de mode, et veut aussi que la gamme de vêtements comprenne des costumes pour hommes, des t-shirts, des pulls, des pantalons et un jour aussi des vêtements pour femmes.

Les clients de H&M ont déjà manifesté leur intérêt pour les pantalons, les costumes et les robes sur mesure, explique Oliver Lange. Lorsque les essais actuels prendront fin en avril, l'entreprise devra décider de poursuivre l'essai ou d'introduire le produit. Les solutions sur mesure ne fonctionneront pas pour tous les produits et les clients voudront acheter les produits de base et les vêtements pour enfants comme ils en ont l'habitude, dit-il. Mais Lange pense que certains clients apprécieront les produits personnalisés et que les vêtements bien ajustés auront une durée de vie plus longue.

"La vision pour l'avenir est d'offrir à tous les clients qui accordent de l'importance aux mesures individuelles les produits H&M qu'ils désirent, en minimisant ainsi les retours sur investissement et en réduisant l'utilisation des ressources ", dit-il.

Cet article a été traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo : ZyseMe

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS