Israël: Gadi Elimelech rend hommage aux femmes des années 60 et 70

Après Galia Lahav, Kobi Levi et Maor Zabar, notre tour d’horizon continue chez les designers israéliens et nous rencontrons Gadi Elimelech à Tel Aviv à l’occasion de son défilé à la Gindi Fashion Week, qui a eu lieu du 13 au 16 mars 2017 au sein du tout nouveau Gindi TLV Fashion Mall.

D’où venez-vous ?

J'ai étudié le stylisme et l'illustration de mode et avant de lancer ma propre marque, j’ai travaillé pendant 19 ans comme styliste sur des campagnes de mode, avec des célébrités et des magazines.

Comment avez-vous été amené à créer Gadi Elimelech, votre marque éponyme ?

Après autant d’années passées à travailler pour un tiers je me suis rendu compte que c’était le moment de réaliser mon rêve et de créer mes propres collections.

Où pouvons nous acheter vos collections ?

Pour l’instant uniquement en Israël. Mais nous essayons de vendre petit à petit dans différents coins du monde.

Israël: Gadi Elimelech rend hommage aux femmes des années 60 et 70

Parlez-nous de la collection que vous venez de présenter

Cette collection est principalement influencée par le glamour des années 1960 et 70, et très inspirée par les femmes influentes de cette époque, comme Jane Birkin, qui pour moi est l'icône de mode la plus intéressant de tous les temps. J’aime à la fois dans son audace et sa nonchalance élégante... Mais aussi Dianna Ross qui a célébré sa féminité dans des coupes sexy et étroites, ainsi que Cher, où chacune de ses tenues est inoubliable.

Un ordre de prix de vos créations ?

Les prix vont de 300 à 2500 dollars.

Quelles matières utilisez-vous?

Dans cette collection, j'ai utilisé des matières organiques comme le viscose et la soie, mais aussi des tissus techniques étincelants en lurex. J’ai imaginé des couleurs métalliques en continuation de ma collection précédente, et les finitions sont découpées au laser et ornées de différents éléments.

Quelles est la situation économique en Israël et selon vous comment se positionne la mode dans le pays ?

Ici, les gens achètent de la mode locale avant tout, surtout pour les mariages et les évènements familiaux. Les vêtements plus casuals sont souvent achetés sur internet ou en magasin.

Israël: Gadi Elimelech rend hommage aux femmes des années 60 et 70

Trois mots qui définissent Gadi Elimelech...

Ma marque est distinguée, originale et elle glorifie celle qui la porte !

Quels sont vos designers préférés ?

En Israël Vivi Belaish et Haider Ackermann à l’étranger.

Quelles célébrités israéliennes achètent vos créations ?

Yael Abecasis, Ninet, Maya Dagan et Yael Bar Zohar.

Quels sont vos projets pour 2017 ?

Je vais commencer à distribuer ma collection dans des magasins exclusifs en Israël et à l’étranger et peut-être lancer un site marchand.

Photos: courtoisie Gindi Fashion Week

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS