• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Jil Sander renoue avec Uniqlo

Jil Sander renoue avec Uniqlo

By Julia Garel

26 août 2020

Mode

C’était il y a 11 ans. La créatrice allemande Jil Sander signait sa dernière collection pour Uniqlo sous le nom +J. La collaboration entre la reine du minimalisme et le géant japonais aura duré trois ans avant de s’éteindre on ne sait trop pourquoi. Les fans de la designeuse ne pouvant s’offrir les pièces onéreuses de sa marque éponyme n’avaient alors plus qu’à écumer les sites et magasins d’occasion pour y dénicher les anciennes collections du duo. Mais voilà qu’en cette fin d’été 2020, un communiqué de presse envoyé par Uniqlo surprend tout le monde. La marque annonce le retour de Jil Sander pour une nouvelle collaboration à l’automne prochain.

Dans quelques mois, le design de Jil Sander revient donc prendre place dans les rayons d’Uniqlo. Le nom reste le même : +J. Pourquoi en changer quand on sait l’intérêt qu’il avait suscité 11 ans plus tôt, inspirant même une collection « best-of » en 2014, à l’occasion de la Fashion’s Night Out de Vogue.

A quoi ressemblera la collection +J ?

Pour le moment, les images de ce nouvel opus sont encore gardées secrètes - à l’exception d’une chemise blanche et d’une doudoune hybride à grand col et manches évasées. Toutefois, une interview de Jil Sander, publiée dans la section éditoriale du site Web d'Uniqlo - LifeWear Magazine - en dit un peu plus.

A la question « depuis la première collection + J en 2009, votre état d’esprit a-t-il changé ? » Jil Sander répond : « Tout semble avoir changé, même dans la mode. Nous sommes fatigués de certaines formes que nous associons à un passé qui semble désormais lointain. Le matériau et les techniques de production évoluent également. Les nouvelles matières demandent de nouvelles solutions, des coupes et des motifs différents. Sans être forcément capable d’expliquer l’air du temps, je sens le besoin de sophistication contemporaine. Je ressens les magnétismes, les tensions et les harmonies d’aujourd’hui. »

Elle confie également se sentir proche de la « réduction exemplaire » de Yohji Yamamoto et de Rei Kawakubo pour Comme des Garçons et admirer l’architecte italien Lorenzo « Renzo » Mongiardino, à qui elle avait confié la décoration intérieure de sa maison de Hambourg.

Le penchant de la designeuse pour une esthétique hors du temps et une expérimentation stylistique promet une ligne savoureuse. Sous réserve, bien sûr, que Uniqlo lui ait laissé l’espace créatif nécessaire. Pour l’heure, la marque indique dans un communiqué que la collection se composera de « pièces polyvalentes et uniques pour femmes et hommes » et qu’elle sera faite de matières haut de gamme, « rendant le luxe et la qualité accessibles à tous » pour créer un « uniforme moderne mondial axé sur le minimalisme et le confort ».

Crédit : FashionUnited. Exposition au Musée des arts appliqués de Francfort (2017).