L'association PETA critiquée pour son opposition au choix du consommateur

Le 20 septembre 2018, le "Center for Consumer Freedom" (CCF - Centre pour la liberté du consommateur) s'est offert une publicité en pleine page dans le New York Post pour critiquer PETA. En effet, selon le CCF, l'organisation de défense des droits des animaux exercerait des pressions afin d'interdire aux Américains de profiter d'une large gamme de produits de consommation.

Mardi 21 septembre dernier, le Conseil Municipal de Los Angeles a voté en faveur d'une interdiction de la vente et de la fabrication de vêtements en fourrure. L’annonce parue dans le New York Post indique que PETA et son programme exigerait bien plus que l'interdiction sur les cuirs, la laine, la viande, les produits laitiers, les œufs, les zoos et les aquariums, et même la possession d’animaux de compagnie.

L'association PETA critiquée pour son opposition au choix du consommateur

Cette annonce fait partie d'une campagne de longue date du Centre pour la liberté du consommateur (CCF) qui vise les actions de PETA. L'association ciblerait les industries et les individus de toutes sortes dans le but d'imposer le véganisme et de restreindre le choix des consommateurs.

Will Coggin, le directeur général du CCF, a déclaré dans un communiqué : "Si PETA réussissait, les Américains seraient privés d’aliments nutritifs, de vêtements tendances et de la compagnie des animaux. Les Américains ont rejeté le discours de PETA, alors maintenant, PETA essaie d'imposer son idéologie sur à tous les publics."

Photos : Publicité en pleine page dans le New York Post - CCF / © DR.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS