L/Uniform s’associe au Costes

Une enveloppe à pains pour la maison Poilâne, un polochon à pois destiné aux enfants pour la marque Bonpoint, un vanity case en toile et cuir rempli de produits de beauté signés Hervé Hérau, pas de doute Jeanne Signoles, cofondatrice avec son mari Alexandre, de la marque L/Uniform, a le sens de la collaboration. Dernière preuve en date : une collection capsule inédite réalisée avec l’Hôtel Costes.

Le succès de cette griffe fondée à Carcassonne par cette mère de trois enfants aurait pu être un feu de paille. C’était sans compter sur l’aptitude de cette bordelaise d’origine (qui a travaillé pendant dix ans pour un maroquinier de luxe) à insuffler sur chaque de ces créations – sans toute assez basiques - une sorte de supplément d’âme liée à la qualité de la fabrication, à la délicatesse des finitions mais aussi à l’essence du style qui évoque immanquablement le terroir et l’histoire manufacturière de nos régions. La créatrice avoue d’ailleurs qu’elle scrute avec attention les sacs à commissions des mamies au marché du coin avant de les revisiter en cabas pour fashionista.

L/Uniform s’associe au Costes

Produits personnalisables

Baptisée « Week-end aux Costes », la collection capsule se décline autour de trois essentiels du voyage. Des essentiels forcements légers et épurés, conformément à l’ADN de la marque. Pour cette occasion, une nouvelle couleur de toile tissée a été créée et teintée à cœur avec le marron Costes. Des finitions uniques ont été développées comme l’étiquette de cuir noir frappée à chaud et marquée aux deux adresses du Costes : celle, historique du 239, rue Saint-Honoré mais aussi celle – future - du 7, rue de Castiglione qui ouvrira ses portes courant 2018.

L’une des clefs de la réussite de L/Uniform, c’est la personnalisation. La marque ne cesse de proposer à ses clientes de choisir la toile et la ganse de gros grain qui constituent ses sacs. Sans même parler de la possibilité d’apposer ses initiales dans différentes teintes de peinture. Pour avoir une idée du panel proposée, il suffit d’aller sur le site de la griffe : une cinquantaine de propositions par modèles ! Fidèle à son habitude, la marque propose donc la possibilité de personnaliser également sa collection capsule d’un monogramme au pop Up Costes qui ouvrira ses portes le 13 février. Dernier petit détail : à l’occasion de la Saint-Valentin, le sac 48h et la trousse de toilette seront déclinés en rouge. Une édition limitée à 15 exemplaires.

Credit photo: L/Uniform, dr