• Home
  • Actualite
  • Mode
  • La Britannique Wales Bonner inaugure la Fashion Week de Paris

La Britannique Wales Bonner inaugure la Fashion Week de Paris

By AFP

18 janv. 2023

Mode

Grace Wales Bonner. Image by Jamie Morgan via Istituto Marangoni London.

Paris - La styliste britannique Grace Wales Bonner, connue pour apporter une touche "afro-atlantique" au luxe européen, a inauguré mardi la semaine du prêt-à-porter masculin à Paris avec son premier défilé, hommage au "flâneur noir".

La créatrice de 31 ans, née d'une mère britannique et d'un père jamaïcain, lauréate aux British Fashion Awards de 2022, s'est fait un nom avec des références aux icônes artistiques noires et à l'histoire coloniale - ainsi qu'avec la fraîcheur décontractée de ses tenues. Ce qui fait que son nom est cité parmi les potentiels successeurs de Virgil Abloh, décédé en novembre 2021, pour les collections masculine de Louis Vuitton.

Wales Bonner FW23. Crédit : Launchmetrics Spotlight

Si elle avait présenté ses collections à travers des films pendant la crise sanitaires dans le cadre de la Paris Fashion week, son premier défilé physique mardi s'est déroulé dans les salles dorées de l'hôtel Evreux, sur la mythique place Vendôme.

Les smokings en soie Savile Row, les manteaux en tweed et les pantalons en velours côtelé cloutés évoquaient, selon ses mots, "le flâneur noir". La collection est inspirée d'artistes noirs tels l'écrivain James Baldwin ou la chanteuse Joséphine Baker qui avaient élu domicile à Paris au XXe siècle. "Ce que j'ai trouvé le plus intéressant, c'est la liberté d'expression que Paris leur a offert", a-t-elle déclaré à la presse en coulisses du défilé.

Grace Wales Bonner est l'une des rares stylistes femmes qui habillent l'homme en y apportant une nouvelle esthétique, alors que la mode masculine connaît un essor commercial et offre un fort potentiel créatif.

Wales Bonner FW23. Crédit : Launchmetrics Spotlight

"Je me suis lancée dans la mode masculine parce qu'il y a beaucoup plus de place pour l'expression. J'ai l'impression que la mode masculine n'est pas très développée, elle peut parfois être assez conservatrice", a-t-elle déclaré à l'AFP. Une autre styliste britannique, Bianca Saunders, présente son défilé mercredi matin.

L'Américaine Emily Bode, sacrée fin 2022 designer de l'année de la mode homme aux CFDA (le Conseil des créateurs de mode américains), et connue pour ses tenues conçues à partir de matériaux de récupération, revient sur les podiums parisiens après le Covid avec un défilé samedi. (AFP)

FW23
Menswearcatwalkseason
PFW
WALES BONNER