• Home
  • Actualite
  • Mode
  • La guerre en Ukraine s’invite à la table de la Semaine de la mode

La guerre en Ukraine s’invite à la table de la Semaine de la mode

By Julia Garel

28 févr. 2022

Mode

Crédit : Julia Garel - FashionUnited (présentation Sweet Lime Juice)

Paris - La Semaine de la mode parisienne s’est ouverte ce lundi sur fond de guerre en Ukraine. Le sujet géo-politique ne laisse pas indifférent le milieu de la mode et s'est déjà immiscé dans la présentation d’une collection.

L’événement a eu lieu au sein d’une présentation groupée organisée dans le 9e arrondissement parisien par la Fashion Farm Foundation, un organisme à but non-lucratif qui promeut de jeunes créateurs hongkongais et qui rassemblait environ 200 invités, principalement des professionnels de la presse et des influenceurs. Parmi les marques présentées : le label de bijoux Sweet Lime Juice. Pour mettre en scène sa nouvelle ligne, la marque – notamment distribuée sur la plateforme Ssense – a choisi d’habiller dix mannequins d’une tenue monochrome afin de faire ressortir la brillance des bagues, boucles d’oreilles, chaînes de corps et bracelets argent. Les modèles se sont attablés face à une nappe blanche sur laquelle ils étaient invités à écrire et dessiner autour des thèmes « rassemblement », « unité » et « amour ».

« I am ukrainian »

Rapidement, le sujet de la guerre en Ukraine s’est imposé et des mots dénonçant l’opération militaire russe sont apparus : « stop the war », « save us », « how-to-help-ukraine-now.super.site », ou encore « polska jest z wami », qui signifie « La Pologne est avec vous ». Plus loin, dans un angle, on pouvait également lire : « I am ukrainian », « votre soutien compte !!! », « save my home », « Kyiv is the city of freedom » ou encore « Stand with us ». Des phrases engagées qui ont donné au moment une dimension radicalement politique.

« Les modèles essaient d'exprimer leur propre sentiment, leur propre émotion. Cela me touche. C'est devenu leur plateforme et ça leur permet d'exprimer quelque chose qu'ils soutiennent et en quoi ils croient. C'est complètement spontané et nous sommes très heureux qu'ils le fassent », a expliqué à FashionUnited Jovy Hon, co-fondatrice de la marque de bijoux Sweet Lime Juice.

Un peu plus tôt cette l’après-midi, Ralph Toledano, président de La Fédération de la Haute Couture et de la Mode a exprimé son soutien au peuple ukrainien dans un communiqué : « La grande famille de la mode se retrouve pour la Paris Fashion Week au moment où la guerre s’est brutalement abattue en Europe et plonge le peuple ukrainien dans l’effroi et la douleur. La création repose sur le principe de liberté, quelles que soient les circonstances. Et le rôle de la mode est de contribuer à l’émancipation individuelle et collective dans nos sociétés. La Fédération de la Haute Couture et de la Mode vous invite donc à vivre les défilés des jours à venir avec la gravité qui s’impose en ces heures sombres. »

Crédit : Julia Garel - FashionUnited (présentation Sweet Lime Juice)
Crédit : Julia Garel - FashionUnited (présentation Sweet Lime Juice)