(publicité)
La maille Irlandaise séduit de plus en plus de Français

Entre héritage et renouveau, le tricot irlandais connaît un succès croissant en boutiques. Le pull de pêcheur prend ses quartiers en ville et même à la montagne.

Elles s’appellent Irelands Eye, Fisherman, Aran Crafts ou encore Aine Knitwear et perpétuent l’excellence du tricot irlandais et du fil Donegal (du nom du comté au Nord de l’Irlande d’où est issue cette laine finement mouchetée). Alors que la maille est de plus en plus plébiscitée dans les collections homme et femme, les marques irlandaises montrent que leur savoir-faire ancestral n’a pas dit son dernier mot et fait même preuve d’une belle créativité.

La maille Irlandaise séduit de plus en plus de Français

Un secteur en plein essor

Il faut se rendre sur le salon Showcase Ireland’s Creative Expo à Dublin pour découvrir toute la richesse de l’offre. Petit (450 exposants de mode, maison, bijoux et cadeaux), mais non moins riche, l’événement attire des visiteurs de toute l’Europe et notamment pas mal de Français en recherche de produits de qualité. « 4 434 personnes travaillent dans le secteur textile en Irlande, dont environ 10 pour cent spécifiquement dans l'industrie de la maille, souligne Deirdre O’Reilly, responsable communication au sein du Design and Crafts Council of Ireland. Cette dernière connaît d’ailleurs une croissance significative depuis quelques années grâce à une demande de plus en plus forte de l’étranger pour des pièces fabriquées chez nous. Du coup, toutes les grandes usines embauchent de nouveau et investissent dans des installations et des machines plus modernes. » De fait, si l’authentique et rustique pull irlandais fait toujours le bonheur des touristes, aujourd’hui les marques ont bien compris l’importance de se réinventer pour séduire le marché de la mode. Ainsi, outre la couleur ou la coupe, elles travaillent désormais des versions plus douces en mérinos, laine et cachemire ou baby alpaga.

La maille Irlandaise séduit de plus en plus de Français

Un rapport qualité prix imbattable

« L’évolution est considérable, note Cécile Le Gall, agent de marques irlandaises en France (dont les pulls Aran Crafts) depuis plus de 10 ans. La maille irlandaise a toujours eu cette image qualitative assortie à des niveaux de tarifs bien placés, mais grâce à un regain de créativité, elle séduit aujourd’hui de plus en plus d’acheteurs. » Ainsi, En France, les points de vente augmentent au fil des saisons et touchent le front de mer comme la montagne ou la ville. « Je travaille avec des clients très différents comme plusieurs Comptoirs de la mer (Camaret, Douarnenez, Audierne, Concarneau, Pornic, Saint Gilles Croix de vie, Le Croisic, Ile d'Yeu...), ce sont des magasins nautiques que l'on retrouve sur toute la côte, ainsi que les magasins Via Maris ou All Ocean, souligne Cécile Le Gall. Des shops de montagne comme Le pull irlandais (Les Rousses ou La Clusaz), WESC à Chamonix, Kaliwear à Briançon ; des boutiques spécialisées en laine, mais aussi des magasins dédiés aux produits anglo-saxons et aux articles celtiques. » Même Paris et les grands magasins ou concept-stores sont en demande de ces produits d’exception à l’image des pulls d’Inis Meáin fondée en 1976 by Tarlach de Blácam.

La nouvelle génération en marche

Mais depuis quelques années, on assiste aussi à un véritable renouveau qui permet à la maille irlandaise de toucher un public plus large. « Outre les maisons historiques, de jeunes marques viennent remettre au goût du jour la maille et le savoir-faire irlandais », s’enthousiasme Marie-Alix Derigny, responsable Retail France d’Enterprise Ireland, agence de développement qui accompagne des entreprises locales sur des marchés étrangers. Repérés sur le Showcase Ireland’s Creative Expo, place aux cachemires branchés de Ros Duke, aux créations graphiques de Marie Callan, diplômée de Central Saint Martins London, ou encore aux pièces exceptionnelles de Coletti qui demandent chacune plus de 60 heures de travail. Enfin, à l’initiative de Deirdre McQuillan, fashion editor au journal The Irish Times et du Showcase Ireland’s Creative Expo, le projet The Knitwear Project met chaque année en interaction des marques et des fabricants pour les pousser à innover sur le secteur de la maille. De quoi donner des idées nouvelles et booster l’industrie.

Photos : Irelands Eyes - Inis Meáin – Ros Duke.