Lancement du label “Fabriqué à Paris“

Mis en place par la Mairie de Paris, ce nouveau label répond à la demande des Parisiens de consommer local. Les premiers lauréats viennent juste d’être dévoilés.

Destiné « à valoriser l’excellence et le savoir-faire des créateurs parisiens à Paris et dans le monde, après une période de crise liée aux attaques, ce label correspond à une demande des Parisiens de consommer local et de qualité et devrait participer au retour des touristes à Paris », assurait Anne Hidalgo, la Maire de Paris, lors de la soirée qui présentait officiellement le label.

La mode en bonne place

Au total, ce sont 234 produits d’artisans, d’entrepreneurs et de créateurs fabriquant dans la capitale qui ont été sélectionnés en amont par un jury présidé par Olivia Polski, adjointe à la Maire de Paris chargée du commerce et de l’artisanat et composés d’élus parisiens et d’experts (dont la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre de Commerce) pour être labellisés.

Lancement du label “Fabriqué à Paris“

Parmi les lauréats des 5 catégories présentées (Artisanat d’art et création, Artisanat alimentaire, Activités de production, Prix "innovation", et Coup de cœurs des parisiens), plusieurs créateurs de mode ont été distingués. Parmi ceux-ci la Maison Coudert et son “manteau coutures tournantes“ ont reçu le premier prix de la catégorie “Artisanat d’art, création“. Celle qui a défilé un temps au sein du calendrier de la haute couture, travaille aujourd’hui le sur-mesure avec des clientes du monde entier via des présentations privés. Elle a également lancé récemment une seconde marque sous le nom de Service Couture qui décline quelques-unes de ses meilleures pièces couture en demi-mesure.

Dans la même catégorie, la marque de chaussures Aspertus 53 créée par Philippe Atienza a reçu le troisième prix. Ses modèles, entièrement conçus à la main, ont la faculté de faire apparaître un dessin quand les rayons du soleil se posent dessus. Dans la catégorie “ Activités de production“, la parure de lingerie Jane par la créatrice de dessous Paloma Casile a reçu le troisième prix. Primée au Festival de Dinard en 2012, celle-ci est aujourd’hui à la tête d’un atelier-boutique rue du Jour et ses collections sont distribuées dans une trentaine de points de vente dans le monde, dont le Printemps.

Enfin, le “Prix Innovation“ a salué l’originalité de la gamme de vêtements et accessoires tricotés avec des fils recyclés par Marcia de Carvalho. Pour les artisans en tête de chacune des catégories, un prix de 2 000 euros leur a été remis. Tous les lauréats ont reçu un diplôme ainsi qu’un kit de communication pour mettre en avant le label dans leurs boutiques et ateliers parisiens. Une façon de les identifier et de communiquer sur l'opération

Photos : Label fabriqué à Paris, collection tricotée avec des fils recyclés de Martia de Carvalho.