Les dirigeants et créateurs de mode qui ont commencé leur carrière dans le retail

Quelle que soit l'évolution de l'industrie de la mode, le secteur du commerce de détail reste la catégorie d'emploi la plus courante ici chez FashionUnited. Bien sûr, l'environnement retail se transforme et les responsabilités d'un conseiller de vente se développent à mesure que le paysage de la vente au détail évolue de manière digitale. Néanmoins, force est de constater qu'un poste junior dans le domaine du commerce de détail est l'un des meilleur emploi pour ceux qui aiment la mode et qui ont un esprit d'entreprise. FashionUnited a compilé une liste inspirante de stylistes, de directeurs de la mode et de directeurs renommés ayant commencé leur carrière dans le commerce de détail.

Actuellement : styliste. Début: vendeur showroom, visuel merchandiser

Créateur américain avant-gardiste depuis plus de 15 ans, Browne est connu pour la signature de son prêt-à-porter féminin et pour sa réinterprétation du costume pour homme. Lors de l'investiture présidentielle en 2013, Michelle Obama portait un manteau en jacquard de soie Browne et une robe à motif à carreaux bleu marine. Mais avant la reconnaissance et les éloges de l'industrie mondiale de la mode, Browne a tenté sa chance à Hollywood en tant qu’acteur. Il ne lui fallut pas longtemps avant de décider que devenir comédien n’était pas sa vocation et qu'il était plus judicieux pour lui de s’installer à New York. Alors qu'il travaillait comme vendeur dans un showroom de Giorgio Armani, il a été recruté par le Club Monaco pour diriger son équipe de développement créatif et a fini par travailler avec Ralph Lauren. Comme on dit, le reste appartient à l'histoire !

Il n'est pas surprenant que les grands designers pour lesquels Browne a travaillé aient également débuté dans la vente au détail. Fondateur d'une entreprise figurant au classement Fortune 500, Ralph Lauren a commencé sa carrière dans la mode en tant qu’assistant des ventes chez Brooks Brothers, puis chez le fabricant Beau Brummell. De même, l'italien Giorgio Armani a habillé les vitrines d’un grand magasin avant de se lancer dans la vente au détail et le marketing.

Actuellement : designer de chaussures pour hommes. Début : vendeur en magasin

D'abord vendeuse chez French Connection, Sharmaine Harrison a ensuite fait évoluer sa carrière dans le monde de la mode et est aujourd'hui acheteuse pour le département Men’s Designer Shoes chez Saks Fifth Avenue. L'un de ses récents projets est le magasin phare de la Cinquième Avenue, l'une des plus grandes destinations de chaussures de luxe pour hommes aux États-Unis. Dans une interview vidéo portant sur son métier d'acheteuse, Harrison a expliqué qu’elle avait appris les principes de base de l’achat et avait pris le temps de développer son art grâce à un programme de formation chez Macy’s.

Actuellement : directeur des relations. Début : vendeur showroom

Aujourd'hui, Whitney Eaton, directrice des relations chez Ambassador Retail, est basée à Orange County mais gère une quarantaine d'ambassadeurs de la marque dans le pays pour des clients tels que Robert Graham et Quay Australia. Dans une récente interview, elle a confié à FashionUnited qu'elle avait commencé sa carrière dans l'industrie de la mode en travaillant dans la vente multi-marques au sein d’un showroom new-yorkais. Le travail de vente d’Eaton l’a emmenée sur la route, visitant les magasins, informant les directeurs sur les produits et montrant les collections de la saison suivante. Grâce à cette expérience de vente, le fait de travailler avec de nombreux acheteurs et boutiques a permis à Eaton de prendre conscience de l'importance pour la marque de créer du lien avec le marketing et l’éducation, ce qu’elle met désormais en œuvre quotidiennement en tant que directrice des relations.

Actuellement : directeur mode. Début : vendeur en magasin

J. Errico, directeur de la mode de Marie Claire (précédemment chez Nylon Magazine), occupe le premier rang des défilés de mode dans le monde entier. Lorsque Aimee Song, influenceuse mode, a interviewé Errico dans la vidéo intitulée « How to Work in the Fashion Industry According to Real Execs », il lui a répondu : « mon premier job consistait à plier des sweatshirt chez Benetton, à Greenwich dans le Connecticut. » Gabriele Hackworthy, auparavant directrice éditoriale de la mode chez Net-a-Porter a donné une réponse similaire à Aimee Song et a déclaré que son premier emploi dans la mode consistait à vendre des chaussures de designer les week-ends lorsqu'elle était encore lycéenne.

Après Benetton, Errico a ensuite travaillé dans le design chez Bloomingdale's à New York et c’est lors d’une rencontre fortuite avec la styliste réputée Patti Wilson que sa carrière et son réseau ont été catapultés. De l’autre côté du globe, Gabriele Hackworthy a quant à elle acquis une expérience professionnelle en effectuant un stage pour diverses publications et en assistant un styliste qui lui a ouvert le cercle restreint de la mode australienne. Lorsque Marie Claire a lancé son magazine Down Under, Hackworthy était l'assistante de mode toute trouvée pour la publication. Depuis avril 2018, Hackworthy travaille au siège de Jimmy Choo, à Londres, en tant que première vice-présidente de la communication et du marketing.

Les informations recueillis pour cet article proviennent des sites web LinkedIn, Wikipedia et YouTube afin de promouvoir les emplois dans le secteur de la mode.

Cet article a initialement été écrit pour FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.

Photo : Pexels

Cliquez ici pour postuler aux emplois retail sur FashionUnited.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS