• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Les français se dirigent vers une consommation plus pratique et moins altruiste

Les français se dirigent vers une consommation plus pratique et moins altruiste

By Herve Dewintre

25 nov. 2020

Mode

Après le premier confinement, un vif engouement pour les produits locaux et respectueux de l’environnement s’est manifesté chez les consommateurs français. Cet engouement diminue sensiblement et fait place à des considérations plus pragmatiques. C’est en tout cas le constat qui ressort de la 5e édition du baromètre Future Consumer Index – édition s’inscrivant dans une enquête internationale faite dans 20 pays- publiée cette semaine par l’agence de conseil et d’audit EY. Ce constat s’appuie sur sondage réalisé en octobre 2020 auprès d’un panel représentatif de 1 000 personnes.

« Marqués par une crise économique, les Français évoluent vers une consommation plus pragmatique donnant la part belle au prix des produits par rapport aux attentes d’ordre écologique ou sociétal que la crise avait fait naître. En contrepartie, ils semblent admettre que les marques doivent également favoriser leurs intérêts et soutenir leur profitabilité, probablement pour maintenir les emplois », commente Pierre Santamaria, directeur associé EY.

Dans le détail, trois quarts de français interrogés sont préoccupés en priorité par des enjeux personnels : prix bas, santé, qualité des produits. Seulement un quart est motivé par des enjeux sociétaux ou écologiques. En Juillet, la proportion était respectivement de 69 contre 31 pour cent. Par ailleurs, 35 pour cent des consommateurs français font du prix leur premier critère d’achat devant la santé. C’est deux pour cent de plus par rapport à juillet. Enfin, 55 pour cent des français vont tenter d’économiser davantage que par le passé (une tendance équivalente à la vague de juillet).

La France est le pays où l’omnicanalité est la plus importante

Autre enseignement de l’étude : le online. Il progresse encore, au détriment de la boutique, mais à un rythme plus mesuré qu’ailleurs, quelles que soient les catégories de produits. La France est le pays où l’omnicanalité est la plus importante : 36 pour cent des sondés disent apprécier de manière égale, vente en ligne et magasin physique. Le canal online *est plébiscité pour bénéficier des promotions par plus de *61 pour cent des consommateurs dans le monde. Il est donc devenu le canal prioritaire. Cette proportion est moins marquée en France (48 pour cent). C’est aussi en France que les consommateurs auront encore le plus tendance à rechercher les promotions en boutique uniquement : 17 pour cent contre moins de 10 pour cent dans tous les autres pays.

Credit: Unsplash