• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Les quatre tendances denim de l’automne-hiver 2023

Les quatre tendances denim de l’automne-hiver 2023

By Rachel Douglass

28 avr. 2022

Mode

Kingpins | Image: Aygin Kolaei for FashionUnited

Dans le cadre de la dernière édition du salon du denim Kingspins, qui s’est tenu du 20 au 21 avril à Amsterdam, la propriétaire de Denim Dudes, Amy Leverton, a dévoilé quatre tendances denim qui marqueront la saison automne-hiver 2023.

Dès l’entrée de l’événement, une exposition présentait une sélection de silhouettes illustrant chaque tendance. Un nouveau concept pour une nouvelle édition du salon : cette année, Kingpins avait invité certains de ses exposants à prendre part à l’installation, leur donnant l'occasion d'exposer des vêtements qu'ils avaient créés et développés.

Les tendances explorées par Amy Leverton reflètent l’état d’esprit post-pandémie de notre société. Elles évoquent le désir d’évasion, un optimisme qu’on pourrait qualifier de « post-apocalyptique » et la volonté de protéger notre planète.

(From left) Image: Vetements AW22, Isabel Marant AW22, Balenciaga AW22 - all courtesy of CatwalkPictures

Simulacre

Cette première tendance est étroitement liée à la popularité grandissante de l’univers Balenciaga, et évolue dans l’effacement des frontières entre les mondes réel et digital. Elle repose sur l’influence que peut avoir le monde numérique sur le monde physique. Le terme « simulacre » incarne déjà ce concept, que l’on définit par l’imitation de la réalité. Cette tendance se dessine alors que certaines marques commencent à s’intéresser aux possibilités apportées par le monde digital, que ce soit à travers des partenariats avec des acteurs de la technologie numérique, le « meta marketing » ou des lancements de collections en réalité augmentée ou de jetons non fongibles (NFT).

La plupart des silhouettes incluses dans cette tendance œuvrent à protéger le corps du monde extérieur : les formes arrondies et les vêtements techniques aux silhouettes exagérées laissent transparaître une forme de défiance. La modernisation de styles passés est également très présente : on constate un retour en force des jeans à taille basse et des techniques de délavage à l’acide qui avait rencontré un grand succès à la fin des années 1990 et au début des années 2000.

Les couleurs de cette tendance évoluent entre des tons sombres - clin d’œil à la fin du monde qu’elle évoque - et des couleurs saturées comme le bleu électrique et orange éclatant.

(From left) Image: Etro AW22, Christian Siriano AW22, Marni AW22 - all courtesy of CatwalkPictures

Outsiders

De la même façon, la tendance « outsiders » fait référence à des thèmes post-apocalyptiques. Cependant, contrairement à une expérience plus sombre du monde digital, elle trouve son fondement dans l’optimisme et la connexion avec la nature. L’artisanat, la production locale et les techniques issues de l’agriculture font partie intégrante de cette tendance qui privilégie les vêtements qui ont du sens pour ceux qui les portent.

Cette esthétique se rapproche fortement d’une tendance aperçue l’année dernière, le « goblincore », caractérisée par des vêtements éco-responsables et un refus des systèmes capitalistes.

Cette nouvelle tendance porte une attention particulière aux traitements naturels des produits. Une attention que l’on retrouve dans les couleurs, parmi lesquelles le vert treillis et des dégradés de bleus indigo. Des tonalités contrastées par la présence d’orange néon et de jaune éclatant, qui donnent un nouveau souffle à la culture hippie.

(From left) Image: Blumarine AW22, Labrum London AW22, Matty Bovan AW22 - all courtesy of CatwalkPictures

Émerveillement

En réponse au besoin des consommateurs de remplir un vide créé par la pandémie, cette tendance est ancrée dans le désir d’évasion, avec des vêtements qui semblent refléter les émotions de ceux qui les portent. Tout comme la tendance « dopamine dressing » (qui consiste à s’habiller entièrement en couleur), cette tendance évoque en grande partie la joie et l’entrain grâce à des choix stylistiques assumés et des combinaisons de couleurs audacieuses.

Cette tendance s’inspire en partie de l’héritage de Virgil Abloh, qui a toujours encouragé les jeunes designers à s’amuser avec la mode. Son influence se retrouve dans des créations inspirées des cartoons, des finitions à la main, des textiles upcyclés et des surfaces psychédéliques - autant de caractéristiques qui résument la vitalité de cette tendance.

Cette tendance est propice à l’expérimentation, à l’expression de sa personnalité et à la créativité. Les jaunes éclatants, les bleus et les orange s’entremêlent et offrent autant de possibilités de combinaisons pour durer toute l’année.

(From left) Image: GCDS AW22, Mark Fast AW22, Molly Goddard AW22 - all courtesy of CatwalkPictures

Douceur

Décrite comme l’une des tendances les plus commerciales de la saison, la tendance « douceur » adopte une approche plus philanthropique de la mode et met particulièrement en avant les entreprises à croissance progressive et les produits à faible impact environnemental. L’authenticité du discours est primordiale pour cette tendance qui encourage les marques à sauvegarder les savoirs ancestraux, à promouvoir les différentes cultures et traditions, pour la protection à la fois de la planète et des populations.

Comme son nom le suggère, la tendance « douceur » s’articule autour d’une palette de couleurs pastel et de tonalités automnales, et une attention particulière pour les matériaux bruts comme le denim non traité et les teintures naturelles.

Tout comme les autres tendances, l’upcycling en est l’une des caractéristiques principales, cependant le procédé est ici sublimé par des techniques recherchées comme le shibori (technique japonaise de tie and dye) et la broderie à la main. Les silhouettes correspondent au calme et à la sérénité que la tendance évoque à travers des formes enveloppantes, un tombé au genou et des vêtements de travail remis au goût du jour.

Cet article a initialement été publié sur FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Maxime Der Nahabédian.

DENIM
FW23
KINGPINS
TENDANCES