• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Les tendances PE23 selon Lidewij Edelkoort : nœud lavallière, satin et motifs floraux

Les tendances PE23 selon Lidewij Edelkoort : nœud lavallière, satin et motifs floraux

By Caitlyn Terra

6 janv. 2022

Mode |EN IMAGES

Saint Laurent FW21, via Catwalkpictures.com

La prévisionniste de tendances Lidewij Edelkoort a délivré les tendances du printemps-été 2023 lors d’un séminaire organisé par la société néerlandaise Appletizer, en décembre dernier. FashionUnited revient sur les points essentiels.

Alors qu’il y avait auparavant un espoir que la Covid-19 disparaisse à long terme, Lidewij Edelkoort commence désormais à se rendre compte que les gens doivent vivre avec le virus. Cette prise de conscience colore quelque peu son discours. En ligne ou physiquement, la prévisionniste a décrit de manière transparente sa vision du PE23 et au-delà. Pour sa présentation, celle que la presse qualifie d’« oracle des tendances », s'est penchée sur la notion d’identités de genre et la façon dont cela se manifeste dans la mode. « J'ai appris une grande leçon, un tout nouveau monde s'est ouvert pour moi », a-t-elle déclaré.

Le terme « gendering », le titre de la présentation d’Edelkoort, n'existe pas encore, mais la prévisionniste a estimé qu'il s'agissait d'une description appropriée de ce qu’il se joue actuellement. Elle utilise le mot pour annoncer une autre époque, une époque dans laquelle il s’agit d’être souple et fluide. « Il y a le désir d'une certaine forme de neutralité et d'abolition des restrictions. » En raison de ce besoin, la mode va beaucoup changer. Non seulement les vêtements eux-mêmes, mais aussi la façon dont ces articles sont présentés en magasin. Dans une époque marquée par des identités de genre diverses, les vêtements fonctionneront comme un point d'ancrage, a annoncé Edelkoort. « Cela explique pourquoi les articles restent les mêmes, mais la manière de superposer et les couleurs choisies leur donnent un look différent. »

Alors que les séminaires de la prévisionniste s’articulent normalement toujours autour d'un rapport de tendances, Edelkoort parle désormais davantage d’une étude ou d’une thèse. En raison de la pandémie, elle a pu investir du temps supplémentaire dans la recherche, car elle n'avait pas à voyager autant, raconte-t-elle depuis son domicile en Normandie.

Le monde des identités de genre

Edelkoort a également exposé un monde aux identités de genre très vaste et qui, selon elle, devrait être pris au sérieux. Par exemple, les formes plus familières telles que cis-féminin et cis-masculin émergent, il s’agit du sexe par lequel une personne est désignée à la naissance et qui correspond à ce que celle-ci ressent et veut s'exprimer. Mais il y a aussi les genres neutres, les transgenres et les genres fluides. Les termes peu connus ou inconnus cités par Edelkoort regroupaient les mots suivants : grey gender, agender, pangender, third gender, gender blindness, intergender et neutrois. Une chose est claire : dans le monde des identités de genre, il existe de nombreuses nuances et couleurs.

Roksanda FW21, via Catwalkpictures.com
Boss SS21, via Catwalkpictures.com
Alexander McQueen FW20, via Catwalkpictures.com

Mais la présentation comprend également des récurrences intéressantes à retenir pour les marques ou détaillants avant l'été 2023. Des blouses avec des nœuds lavallière apparaîtront ainsi plusieurs fois au cours de la présentation. Selon Edelkoort, le satin sera par ailleurs un must. Enfin, la matière de prédilection est un tissu fleuri et doré à l'ancienne, cette fois dans un look plus country.

Adam Lippes FW21, via Catwalkpictures.com
Saint Laurent FW21, via Catwalkpictures.com

Il y a toutefois une scission dans la prédiction du PE23. L'accent est tout d’abord mis sur les articles ajustés et « nets ». Pensez par exemple à la chemise blanche classique avec des blazers bien coupés dans des tons beiges, gris et des couleurs atténuées. Edelkoort a souligné le soin qui doit être apporté à la finition de ces articles « simples ». Le choix des tissus est aussi plus important que jamais. « La mode s'oriente davantage vers les tissus tissés et s'éloigne du jersey », a déclaré la prévisionniste. Pour finir, on note des accessoires, tels que des boucles d'oreilles au style luxueux.

Mais l’on retrouve ensuite une esthétique très expressive et colorée. Pour mieux raconter une histoire à travers les vêtements, Edelkoort a parlé d’axes « particulièrement imaginatifs » et ajouté : « Tout est autorisé, tant qu'il a le sens de l'humour ». Pensez à une abondance de couleurs, de motifs et d'embellissements. La dentelle peut être utilisée généreusement et le soupçon de romance est ainsi indéniablement présent.

Si une chose ressort clairement du séminaire d'Edelkoort, c'est qu'il y a plus d'identités de genre qu'on ne le pense. Tous englobent des histoires, des valeurs et des codes vestimentaires. C’est le signe positif que l'on embrasse la liberté d'être qui l’on veut. Cela changera sans aucun doute la mode, rendant le monde plus coloré, au propre comme au figuré. Vers des temps meilleurs.

Giambattista Valli FW21 via Catwalkpictures.com

Cet article a initialement été publié sur FashionUnited.nl. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.

LIDEWIJ EDELKOORT
SS23
TENDANCES