• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Madonna présente la crème du design italien pour sa prochaine tournée

Madonna présente la crème du design italien pour sa prochaine tournée

By Herve Dewintre

13 août 2015

Mode

Chaque nouvelle tournée (forcement mondiale) de Madonna est le théâtre d'un suspens qui étreint la planète mode avec angoisse: quel couturier la reine de la pop va t'elle choisir pour son show? Il faut dire qu'aucune autre "performeuse" n'a tissé de liens aussi solides, constants, sincères et vivifiants avec la mode que la Madonne.

Dès le début de sa carrière commencée au début des années 80, la chanteuse, danseuse, actrice, performeuse a fait preuve d'un gout singulier et éclairé en nouant des contacts privilégiés avec la creme des créateurs, pour la plupart, européens, dont elle a contribué pour une bonne part à faire exploser la popularité en dehors de leurs frontières nationales. Certaines tenues sont devenues véritablement iconiques comme le bustier corset de sa tournée Blond Ambition Tour, signé par Jean Paul Gaultier, compagnon de style de la star depuis plusieurs décennies.

Rien d'étonnant donc à ce que l'annonce des créateurs qui signeront les tenues de sa prochaine tournée intitulée "Rebel Heart", qui débutera à Montréal le 9 septembre prochain, soit l'objet d'un engouement médiatique. Vogue, Elle ou encore WWD consacre à l'événement stylistique des articles détaillés.

Un florilège de maisons italiennes

On apprend ainsi que contrairement à ces anciennes habitudes, la star ne confie plus à un seul créateur mais à un florilège de maisons de luxe et de créateurs en vue, le soin de réaliser sa garde robe sur scène. Une fois n'est pas coutume, Madonna n'a pas fait honneur à Paris cette fois ci: pas de Gaultier, ni de Lacroix à l'horizon mais un concentré de luxe italien avec Prada, Miu Miu, Jeremy Scott pour Moschino, Alessandro Michele pour Gucci (la star a toujours eu, depuis le milieu des années 90 une prédilection pour la maison italienne dont elle a permis dans une certaine mesure la ressurection en s'affichant la première avec Tom Ford) et enfin Fausto Puglisi, le créateur sicilien de 39 ans , à la tête de la maison Ungaro depuis 2013 et omniprésent dans le vestiaire des VIP avec son label fondé en 2010.

Si l'Italie occupe ainsi quasiment tout le podium stylistique de cette tournée, Arianne Philips, costumière de la star depuis de nombreuses années, a quand même eu la suprême bonté de faire une petite place dans le vestiaire du spectacle à l'américain Alexander Wang, au créateur libanais Nicolas Jebran, tout en indiquant avoir travaillé en étroite collaboration avec Swarovski, le fabricant de cristaux qui décidément ne connait plus aucune limite dans son périmètre d'activité : l'entreprise autrichienne avait, entre autres, collaboré avec le styliste de Michael Jackson sur ce qui devait être la dernière tournée du Roi de la Pop en 2009.