• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Mapache, un projet solidaire qui réveille une ancienne technique mexicaine de tressage (Best of 2019 – Troisième partie)

Mapache, un projet solidaire qui réveille une ancienne technique mexicaine de tressage (Best of 2019 – Troisième partie)

By Anne-Sophie Castro

26 déc. 2019

Mode |INTERVIEW

Dans ce troisième volet de la série dédiée aux moments forts de 2019, Jonathan Antunes, co-fondateur de Mapache, nous livre son bilan de l’année et ses projets futurs. Plus qu’une jolie marque de chaussures en cuir fabriquées au Mexique, Mapache c’est aussi un projet social qui réveille une technique de tressage précolombienne portée par les indigènes, permettant de créer de l’emploi dans la région du Michoacán où est réalisée la production.

Quels ont été les moments forts de Mapache en 2019?

En 2019, Mapache a connu une belle croissance avec notamment notre première exportation pour le marché Asiatique : au Japon chez United Arrows ainsi qu’en Corée.

Nous avons également étoffé notre réseau commercial avec l’ouverture de nouveaux points de vente en France. Ces unités ont très bien vendu nos chaussures à tel point que nous sommes rapidement arrivés en rupture de stock!

Cette année aussi, nous avons lancé notre première ligne de baskets Mapache. Des pièces urbaines unisexe qui reprennent le savoir-faire de nos artisans (le cuir tressé) et accompagné d’un projet solidaire au Mexique pour l’éducation où, pour chaque produit vendu, un don est versé à une ONG locale qui achète des uniformes et des cartables pour permettre aux enfants d’être scolarisés.

Quels changements avez-vous observé cette année dans le secteur de la mode?

Je pense qu’il y a un intérêt grandissant pour la mode éthique et la transparence des marques. On voit aussi que des efforts sont fait dans les médias et salons pour mettre en avant les marques qui agissent pour des causes sociales ou environnementales.

Le marché de la seconde main s’est également fortement développé en 2019 et même les principaux acteurs de la fast fashion commencent à mettre en place des collections spéciales ou des programmes de collecte d’anciens vêtements… C’est avant tout pour améliorer leur image, mais cela montre bien que dans l’esprit des consommateurs l’éthique devient un élément de plus en plus important dans le processus d’achat.

Quels sont vos projets pour 2020?

Pour cette nouvelle année 2020, Mapache sera distribué dans davantage de points de vente en France, environ une cinquantaine et à l’étranger.

Nous avons étoffé notre collection printemps/été avec des nouvelles gammes de produits tels que des nus-pieds, sandales, huaraches, spartiates et baskets avec de nouveaux coloris pour nos modèles phares! Au Mexique, cela implique d’avoir de nouveaux ateliers de fabrication avec qui nous travaillerons en 2020 notamment pour nos nouvelles gammes.

Par ailleurs, nous projetons de lancer une collection Automne/Hiver qui reprendra l’identité de Mapache sur des nouveaux produits et nous suivons de très près le développement des alternatives au cuir pour créer une nouvelle gamme vegan.

Photos : Mapache