• Home
  • Actualite
  • Mode
  • MFW: points de réflexion sur les salons et sur le web

MFW: points de réflexion sur les salons et sur le web

By FashionUnited

2 mars 2010

Cela restera dans l’histoire comme la semaine de la mode des polémiques mais aussi comme celle de l’insurrection des jeunes, du triomphe du web, de l’importance des salons et enfin de la fierté des stylistes. Prada, Fendi, Krizia et Laura Biagiotti, par exemple, qui ont décidé de maintenir inchangée la date du défilé, en dépit d'Anna Wintour, directrice de Vogue USA, qui avait annoncé passer à Milan uniquement pour le week-end (quitte à ensuite anticiper l’arrivée au jeudi). Missoni a également eu la bonne intuition de décider de présenter la ligne féminine pour le prochain hiver dans le cloître de l'Université d'état de Milan, avec un fashion show ouvert à tous. Une certaine note de couleurs et une touche de sensualité multi ethnique en un dimanche pluvieux. Sensualité et féminité ont été le mot d’ordre dominant de toutes les collections (86 défilés, 87 présentations et 44 autres sur rendez-vous). Prada a fait du sein son point de mire, mis en évidence par des balconnets de bon ton mais malicieux. Roberto Cavalli a habillé une femme bohémienne sophistiquée et féminine. Plus romantique et délicate, la femme de Chicca Lualdi BeeQueen, qui fait partie des créateurs « New upcoming » (en vogue).

Nous espérons que toute cette sensualité ne trouble pas les éditeurs internationaux de mode comme s’est arrivé en septembre dernier quand Suzy Menkes avait défini la mode italienne « de papier de soie » dans les pages de l'International Herald Tribune, tandis que Cathy Horyn du New York Times décrétait : « la suprématie italienne du design et dans le secteur manufacturier a été mise durement à l’épreuve ». A l’honneur de la vérité, hier, Menkes, à propos de la collection Prada, a souligné que « ce n’est peut-être pas seulement le sein mais aussi la maturité qui est en train de revenir dans la mode ». Nous espérons aussi, et surtout, que la sensualité serve à équilibrer les comptes d'une mode qui n'a souffert en 2009. « L’année 2009 a été extrêmement difficile, il y a eu une forte sélection », a relevé Gaetano Marzotto, président de Pitti Immagine. D’après les données d’Istat relatives à la période janvier-octobre 2009, les exportations italiennes de mode féminine ont accusé une forte baisse, égale à 19,1 %, par rapport à la même période l'année précédente. Un résultat sur lequel ont pesé les secousses des marchés hors UE comme la Russie (-32,1 %), Etats Unis (-31,1 %) et Hong Kong (-27,7 %).

Un optimisme sensible arrive parmi les organisateurs des salons et des foires qui à présent se détachent de la scène avec les défilés. « Nous avons vu un record de demandes de participation, env. 2 000, surtout de l'étranger », a dit Massimiliano Bizzi, président de White. Les acheteurs se rendent maintenant à l’espace positif de White de Gran Via. Le rendez-vous est pris avec environ 350 marques. La même atmosphère vivante dans l'un des hôtels les plus colorés, internationaux et amusants de Milan, le Nhow, via Tortona, où se trouve Touch ! neoZone cloudnine. Climat plus détendu quant aux catwalks, aux inaugurations en tournée dans la ville. Un gâteau gigantesque à la crème et au chocolat pour fêter l’arrivée de la marque allemande Philipp Plein, qui a ouvert un showroom via Bigli. Atmosphère de fable au numéro 12 de viale Monte Grappa, où a débuté Maison Moschino.

Le web a été l’un des autres protagonistes de cette Fashion Week grâce au service de live streaming mis au point sur le propre site de la Chambre de la mode. En direct sur les sites des sociétés par contre, les défilés d'Emporio Armani, Max Mara, Sportmax, Dolce & Gabbana et Prada. Une initiative qui a beaucoup plus aux bloggeurs du monde entier. « How happy are you that everyone is livestreaming ? » (Cela vous plaît que tout le monde soit en direct sur Internet ?) écrit par exemple, la jeune et acclamée fashion bloggeuse Tavi.

De notre correspondant à Milan

Photo 1: Prada F/W 2010
Photo 2: Missoni F/W 2010

Cliquez ici pour voir des vidéos de Milan Fashion Week.

 

MILAN FASHION WEEK
Missoni
Pitti
PRADA
Tavi
White Show