Mode enfant : Kids Fashion Week Paris souhaite créer un pont entre la France et la Chine

Vendredi 15 février aura lieu la première édition de la Kids Fashion Week à Paris. Imaginée par Connie Yia et Sandrine Wang, le duo ambitionne de révéler des marques internationales en Chine et d’œuvrer à leur développement sur place. Rencontre avec Sandrine Wang, présidente de l’association Kids Fashion Paris.

Comment est née l’idée de la Kids Fashion Week Paris ?

Connia Yia a fait le constat qu’en Chine l’offre enfant était soit bas de gamme soit trop luxe. Entre les deux, il y avait peu de choses. C’est d’ailleurs ce qui l’a motivée à lancer sa marque Connie Junior complétée par une plateforme en ligne dédiée à la mode enfant. Mais suite à notre rencontre, nous nous sommes dits qu’il y avait un marché énorme à prendre.

La mode enfant est en plein développement en Chine ?

Complètement ! Si là-bas, la politique de l’enfant unique est finie, le règne de l’enfant roi est toujours vrai. Les familles aiment la mode d’où l’énorme potentiel que représente ce marché. Selon les données d’Euromonitor, le marché du vêtement pour enfants du continent valait 179,6 milliards de RMB (plus de 23,4 milliards d’euros) en 2017, soit une augmentation de 14,3 pour cent par rapport à l’an passé. En outre, selon l’agence Marketing to China, c’est l’un des segments de marché les plus dynamiques (+ 9 pour cent) comparé à la croissance annuelle générale du marché (+6 pour cent). En 2017, la génération Millenials représentait la majorité des nouveaux parents et se caractérisait par une consommation améliorée et différenciante. Ajoutez à cela l’émergence de nouveaux formats de distribution (magasins spécialisés, e-commerce). Nous pensons qu’il y a une carte à jouer sur le marché de la mode enfantine.

Mode enfant : Kids Fashion Week Paris souhaite créer un pont entre la France et la Chine

Quel est le rôle de votre association Kids Fashion Paris ?

En organisant l’événement, nous voulons rallier à nous des marques chinoises et internationales et surtout faire connaître ces dernières chez nous. Notre idée est de trouver des passerelles pour offrir à celles-ci, mais aussi aux jeunes designers et pourquoi pas aux écoles, des opportunités en Chine. L’association souhaite favoriser la création sur le marché de la mode enfant et maximiser les échanges entre les deux continents. Nous pouvons par exemple accompagner une marque française dans son développement en Chine. Et dans le futur, nous aimerions organiser des séminaires avec les écoles de mode françaises, des visites en Chine pour montrer le potentiel qu’il y a. Beaucoup de marques cherchent à recruter des créateurs qui comprennent le marché.

Le marché de la mode enfant en Chine a t-il des spécificités ?

La Chine a cette image d’usine du monde que nous voulons faire évoluer. Sur place, il y a de plus en plus de belles marques, c’est surtout cela que nous voulons promouvoir. Les familles aiment de plus en plus les vêtements de belle qualité qui ne sont pas une extension des collections pour adultes. Les Chinoise aiment les histoires. Du coup, les marques qui ont un savoir-faire et qui revendiquent un style à l’Anglaise par exemple marchent bien. La créativité plait aussi beaucoup.

Comment va se dérouler la première édition de la Kids Fashion Week Paris ?

Comme tout premier événement, nous commençons petit, mais dans un bel emplacement : l’Hôtel d’Evreux situé place Vendôme. Rendez-vous le vendredi 15 février dès 14h pour voir défiler les marques qui nous ont fait confiance. Il y a évidemment les lignes de Connie Junior et une collection spéciale imaginée par deux créateurs chinois talentueux : Betty Xiang et Dazi, la griffe Charabia (France) qui souhaite davantage encore pénétrer le marché chinois et Little Lord & Lady (Grande Bretagne). Chaque marque a invité ses clients, des acheteurs chinois ou des fournisseurs. Après les défilés, place aux rencontres dans l’espace Showroom. Nous espérons dès l’an prochain fédérer encore plus de marques !

Photos : Collection Connie Junior - Affiche Kids Fashion Week Paris.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS