Montre Michel Herbelin, nouveau modèle Antarès à bracelet interchangeable

L'atelier d’horlogerie Michel Herbelin a lancé la montre Antarès - à bracelet interchangeable - en 2007. Au fil des ans, cette montre est devenue une icône de la d’horlogerie traditionnelle française.

Indépendante, située à Charquemont, dans le Haut-Doubs (à la frontière Suisse), Michel Herbelin présente aujourd'hui le modèle Antarès réinterprété avec un boîtier en forme de lyre. Ce dernier s'inspire des codes de l’architecture grecque classique avec des rainures, à l’image des colonnes antiques, et avec des cornes ciselées.

La montre est munie du fameux système qui offre la possibilité de changer soi-même de bracelet. Outre les modèles de la marque aux boîtiers ronds ou rectangulaires, cette nouvelle déclinaison est disponible en trois versions : en nacre blanche véritable (650 euro), avec un fond noir mat "velours" orné de diamants (790 euro) ou avec des chiffres romains placés sur un fond argenté soleillé au centre (550 euro).

Montre Michel Herbelin, nouveau modèle Antarès à bracelet interchangeable

Equipé d'un système simple, le bracelet interchangeable de ce garde-temps se révèle être un atout. Car pour le remplacer, il suffit de le glisser entre les cornes du boîtier puis de "clipper". Michel Herbelin propose d'ailleurs un éventail de trente coloris et matières de bracelet, simple ou double tour, pour une montre qui se transforme aux gré des envies des clientes... en quelques secondes.

Les montres Michel Herbelin sont toutes équipées de mouvements suisses. Leur gamme de prix oscille entre 300 et 2000 euro. Les modèles de la marque sont distribuées chez les horlogers-bijoutiers et dans les grands magasins.

Visuel Michel Herbelin / © DR.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS