Surprenant épilogue que celui d'Olympia Le-Tan sur son propre compte Instagram. En effet, c'est sur le réseau social, le 9 juillet 2018, que la créatrice a annoncé voilà quelques jours ne plus faire partie de sa maison. Placée en redressement judiciaire en 2017, la marque de mode Olympia Le-Tan se retrouve à ce jour sans sa styliste.

"J'ai commencé ce voyage il y a 20 ans sur la table de cuisine de ma mère avec mes deux mains, une aiguille et un fil et la petite idée naïve de créer un monde pour les femmes, combinant mon amour de l'artisanat, des livres, du rêve, du sexe et de la nostalgie…" La créatrice poursuit : "Malheureusement, comme dans tous les voyages, il y a des obstacles en chemin. Aussi étrange que cela puisse sembler, avec effet immédiat, je ne suis plus affiliée à la marque Olympia Le-Tan."

La designer de mode ne manque pas de remercier son équipe d'artistes et des artisans, ainsi que ses amis, sa famille et ses followers - rappelons que la créatrice est aussi la fille de Pierre Le-Tan, un célèbre illustrateur français à qui l'on doit de nombreuses couvertures de magazines et d’éditions d’œuvres littéraires.

"Girl power" dans l'âme, Olympia Le-Tan s'avoue fière de l'entreprise qu'elle a réussi à construire. La créatrice avait lancé cette société éponyme en 2009, d’abord dans l'accessoire de mode. Soutenue par la presse féminine depuis toujours, la créatrice faisait partie des trois premiers lauréats qui avaient décroché le Fonds d’Avances pour les Jeunes Créateurs de Mode (2012), instauré à l'époque par Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, en collaboration avec plusieurs maisons parisiennes et le magazine Elle.

En 2015, la marque Olympia Le-Tan avait également réussi à lever Un million d'Euro. Du côté des relations presse, Lucien Pagès, un des meilleurs attachés de presse de Paris (Jacquemus, J.W. Anderson, Courrèges, A.P.C…) avait accompagné la créatrice dans l'extension de son activité de l'accessoire de mode vers les collections de prêt-à-porter et l'exercice du défilé. Le dernier a eu lieu en 2017.

Avec l'aide de son associé, Grégory Bernard, Olympia Le-Tan avec installé une boutique au 5 rue des Petits-Champs (Paris 01). La marque avait eu l'occasion de collaborer avec de nombreux autres labels dans la mode, la beauté ou le divertissement Histoire de conclure sur une note positive, la styliste évoque son prochain chapitre professionnel et mentionne également qu'elle continuera à poster personnellement de "trucs" sur sa vie, ses amis ou son travail sur le réseau social.