Pandora vise la neutralité carbone d'ici 2025

Dernière marque à faire part de son engagement environnemental, le bijoutier Pandora vient d'annoncer son objectif de neutralité carbone d’ici 2025. La marque de bijoux fondée à Copenhague a déclaré dans un communiqué que l'objectif concerne ses propres opérations et toute sa chaîne d'approvisionnement. Cet engagement est mis en place dans le cadre de l’initiative Science Based Targets, visant à réduire les émissions de CO2 des entreprises - 789 sociétés participantes selon le site web de l'organisation.

Énergies renouvelables et compensations carbone

Pandora publiera avant la fin de l'année prochaine un plan pour réduire les émissions dans toute sa chaîne de valeur, précise la marque dans un communiqué. Concrètement, Pandora s’approvionnenera en électricité 100 pour cent renouvelable en 2020 dans ses deux usines d'artisanat en Thaïlande, et sera neutre en carbone dans ses propres opérations d'ici 2025. Elle précise par ailleurs qu'elle achètera des compensations carbone pour « les inévitables émissions restantes, estimées à moins de 5 pour cent des émissions totales ».

« La lutte contre le changement climatique est l'un des plus grands défis auxquels le monde est confronté aujourd'hui, et en tant que grande entreprise mondiale, nous avons l'obligation de contribuer aux solutions nécessaires. Les pratiques commerciales responsables telles que le recyclage des matériaux et des déchets ont toujours fait partie du mode de fonctionnement de Pandora, et nous nous engageons désormais à atteindre des objectifs ambitieux pour réduire nos émissions de carbone et contribuer à la durabilité de l'industrie de la bijouterie », a déclaré le PDG Alexander Lacik.

Point central de ses émissions de gaz à effet de serre : ses fournisseurs (plus de 90 pour cent des émissions). Sur ce sujet, Mads Twomey-Madsen, vice-président pour le développement durable, explique qu’ils effectueront de nouvelles recherches pour approfondir leur compréhension de l'empreinte carbone de leurs différents fournisseurs, et qu’ils travailleront avec eux pour trouver les bonnes opportunités d'évolution.

L'initiative Science Based Targets est issue d’une collaboration entre le CDP, le Pacte mondial des Nations Unies, le World Resources Institute (WRI) et le Fonds mondial pour la nature (WWF). Parmi les entreprises et groupes français à avoir rejoint le projet : Kering, L’Oréal, Decathlon et Auchan.

Photo : Pandora

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS