• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Paris Haute Couture : les Slogans d'Imane Ayissi

Paris Haute Couture : les Slogans d'Imane Ayissi

By AFP

28 janv. 2022

Mode

Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Jeudi, au dernier jours de la Semaine de la Haute Couture parisienne, le Camerounais Imane Ayissi a joué avec des slogans, en empruntant aux cultures textiles ouest-africaines. Le mot « foufoullou » dans la langue Ewondo du Cameroun qui signifie « mélangé » et « ensemble » est écrit sur plusieurs de ces robes. Un autre message est retransmis avec le premier look, une robe blanche où l'on peut lire « No Fashion on a dead planet » (« pas de mode sur une planète morte »).

Dans des robes qui mélangent des nuances de vert et de rose, il fait flirter les paillettes avec les kente du Ghana ou la dentelle de Calais avec les teintures adire du Nigeria

Ancien danseur du Ballet National du Cameroun et de la compagnie de Patrick Dupont, mannequin pour les plus grandes marques du luxe, Imane Ayissi est entré dans l'histoire en 2020 en devenant le premier créateur d'Afrique subsaharienne à figurer au calendrier officiel de la haute couture.

Imane Ayissi reçoit la médaille de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres

Admirateur de Balenciaga, influencé par ses années dans les corps de ballet mais tout autant passionné par le patrimoine textile africain, il cultive son métissage culturel. Après le défilé jeudi, il s'est vu remettre la médaille de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

La maison russe Yanina Couture, qui défilait pour la première fois dans le cadre du calendrier officiel, a clôturé la semaine de la haute couture jeudi soir avec une collection aux couleurs printanières avec des robes aériennes ou en froufrous arc-en-ciel. Imaginée comme un pont entre la Seine et la Volga, la maison fondée par Yulia Yanina en 1993 associe le savoir-faire français et l'héritage des Arts Décoratifs russes. (AFP)