Prix LVMH 2019 : « la création de mode émerge sur tous les continents »

Le Prix LVMH est une récompense décernée depuis 2013 par le puissant groupe de luxe du même nom. Il est destiné aux jeunes créateurs de mode (masculine / féminine) et jeunes diplômés qui terminent leurs études. L'objectif de ce prix est de valoriser et soutenir les jeunes talents à travers un accompagnement assuré par LVMH, d'avoir une ouverture sur le monde et commencer leur carrière dans les meilleures conditions possibles. Le label Doublet avait été récompensé l’année dernière succédant ainsi à Marine Serre. Jacquemus avait reçu un prix spécial en 2015.

Traditionnellement, la finale de ce prix se déroule en juin. Quelques jours après la remise du prix de l’Andam. Un embouteillage de récompenses ? Peut être. Toujours est-il que le groupe de Bernard Arnault a décidé cette année de modifier l’agenda de ce prix en décalant sa finale en septembre. Le 4 septembre plus précisément, à la fondation Louis Vuitton. Les raisons de ce changement de calendrier seraient liées à l’impossibilité de certains membres du prestigieux jury composé des directeurs artistiques des maisons de mode du groupe de luxe d’être matériellement présents en juin.

1700 candidatures : « un record »

Huit finalistes ont été sélectionnés parmi plus de 1700 candidatures provenant de 100 pays sur tous les continents. « Un record depuis son lancement » indique le communiqué. Il faut dire que la somme accordée au gagnant est conséquente : une bourse de 300 000 euros ainsi qu'un mentorat d'un an par les équipes LVMH lui permettant de pleinement se lancer dans son activité mais surtout de se faire un nom dans le secteur. Cette année les huit finalistes sont Anrealage par Kunihiko Morinaga, Bethany Williams, Hed Mayner, Kenneth Izedonmwen, Spencer Phipps, Stefan Cooke, Thebe Magugu. Ils sont respectivement basés à Tokyo, Londres, New York, Lagos, Paris, Londres et Johannesbourg. Une édition véritablement internationale. Ils se consacrent pour la plupart à la mode unisexe.

C’est justement sur ce versant international que le puissant groupe de luxe aime communiquer, ne serait ce que pour se distinguer des autres prix existants (L’Andam a pour vocation première d’exalter l’attractivité de Paris). Ainsi, Jean-Paul Claverie, en charge du mécénat de LVMH - et bras droit de Bernard Arnault - rappelle que « le prix LVMH est international, global parce qu’aujourd’hui la mode est mondiale, la création de mode émerge sur tous les continents. » Autre spécificité importante du prix : un appui en industrie et logistique très important. Les meilleurs spécialistes de LVMH, dans tous les domaines - de la distribution au sourcing en passant par le marketing ou les affaires juridiques - se rendent disponibles pour répondre aux problèmes que tout jeune créateur rencontre.

Crédit photo: prix lvmh, dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS