• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Quatre pièces incontournables pour le printemps-été 2022

Mode

Crédit : Cecilie-Bahnsen- Chanel

Quatre pièces incontournables pour le printemps-été 2022

By Julia Garel

9 juin 2021

Alors que la saison d’achat pour le printemps-été 2022 débute, l’agence de tendances WGSN publie un rapport pratique destiné aux acheteurs. Rédigé par Sara Maggioni, chargée du pôle Womenswear, le document attire l’attention sur quatre pièces phares de la prochaine saison estivale.

Crédit : Balenciaga SS22

Le sweatshirt souvenir

Après des mois passés chez soi en jogging, la volonté de retrouver des pièces plus habillées n’efface pas l’envie de vêtements moelleux comme le sweatshirt. C’est ce que constate WGSN, précisant que le mieux est encore de le choisir dans un esprit nostalgique, comprenez : flanqué d’un imprimé en référence à un show TV ou à une mascotte tirée de l’enfance, c’est-à-dire des années 1970 aux années 1990. L’agence n’encourage pas les acheteurs à sur-indexer la catégorie mais à la faire croître à la même vitesse que l’année dernière, car, selon elle, « il est évident qu’elle occupera, à l’avenir, une plus grande part du gâteau ».

L’agence recommande de la proposer en boutique en février-mars 2022, puis d’avril à mai et enfin en juillet-août.

Crédit : Blumarine, Zara

La robe bodycon, ou robe moulante

En parallèle des robes volumineuses (voir plus bas), un autre modèle de pièces féminines se dessine pour le printemps-été 2022 : la robe moulante. Cette montée va de pair avec la prédominance, ces dernières saisons, de la maille, indique WGSN. On la choisit avec des découpes sensuelles ou dans des versions plus sobres, avec des décolletés carrés, et toujours d’un grand confort.

L’agence recommande de la proposer en boutique de février à avril 2022, puis en été, en mai et juin.

Crédit : Rabih kayrouz, Magali Pascal-Visage.

Les maxi-robes

Le printemps-été 2022 donnera également des envies de volumes et de pièces amples, en référence à des voyages lointains, en dehors des sentiers citadins. WGSN détaille cet engouement en mentionnant l’envie d’articles colorés sous la forme de robes-chemises ajustées et évasées, de robes cache-cœur, avec un volume pouvant se placer sur les manches, la jupe ou dans des détails. En outre, ses teintes et imprimés doivent privilégier des colorations naturelles, des impressions numériques à faible impact et, si possible, être travaillé avec des artisans, des designers locaux ou des studios éthiques.

L’agence recommande de la proposer en boutique à partir du mois d’avril 2022 jusqu’à juillet.

Crédit : Courrèges, Blumarine

La mini-jupe à la ligne A

Bien au-dessus du genou, la mini-jupe prend le contrepied des ourlets midi ou longs, arborés ces dernières saisons. WGSN insiste sur la ligne en A de la petite pièce et sur l’ajout de détails fonctionnels : poches utilitaires surdimensionnées ou sacs bananes assortis. Elle se dessine dans des contours épurés, se porte en mix & match ou coordonnée à une veste de costume, le tout dans des matières variées : denim, toile robuste, cotons compacts.

L’agence recommande de la proposer en boutique à partir de février-mars 2022 et jusqu’au mois de juillet.

Parmi les autres pièces phares mentionnées par WGSN, on note : le trench d’été, le fashion anorak, la blouse vintage, le denim blanc et la veste d’été.