Quelles sont les erreurs souvent commises par les stagiaires ?

Entreprendre un stage ou s’engager dans le milieu du travail, c’est l'occasion d'apprendre, de grandir, de se perfectionner et de comprendre pleinement les choix de carrière que vous voudrez peut-être suivre. En tant que stagiaire dans un service spécifique, vous êtes généralement plongé dans le grand bain avec l’opportunité de vous épanouir et de briller, mais, comme tout nouveau stagiaire, c’est aussi l’occasion de faire des erreurs et de s’améliorer. Faire des erreurs n'est pas nécessairement une mauvaise chose, c’est souvent la meilleure façon d'apprendre, lorsque vous retenez la leçon et que vous ne continuez pas à faire la même erreur !

Voici quelques-unes des erreurs les plus courantes et quelques astuces pour pouvoir en tirer des leçons:

Devenir trop à l'aise et trop familier trop rapidement

Les jeunes professionnels doivent aborder chaque expérience avec professionnalisme, ce qui, je le sais, est vrai pour toute industrie. L'industrie de la mode est une industrie de collaboration, il est donc important de développer une relation positive avec votre équipe et vos managers, mais cela ne signifie pas que vous devez être le meilleur ami de votre patron. La priorité pour vous est de bien faire votre travail. Si vous ne pouvez pas faire le travail correctement, vous ne ferez pas long feu. Il est important de trouver un équilibre sain entre l'amitié avec l'équipe et votre patron et l’importance d'être perçu comme un membre travailleur de cette équipe. Le respect et la convivialité suivront.

Oublier le but premier du stage

Lorsque le stage évolue, beaucoup de stagiaires ont l'impression que les tâches attribuées deviennent répétitives et donc faciles et confortables. Rappelez-vous que le but du stage est de grandir et d'apprendre autant que possible et de se dépasser. Cherchez à vous impliquer dans un domaine plus vaste que celui qui vous a été assigné. Parlez-en à votre supérieur hiérarchique. Offrez votre aide, soyez volontaire et prenez de nouvelles initiatives si vous le pouvez. De temps à autre, prenez note de ce que vous avez l'impression d'avoir maîtrisé et de ce que vous apprenez. Il est facile de laisser passer 3 ou 6 mois sans vraiment comprendre ce que vous avez fait ou réalisé. Vous pouvez par exemple faire votre auto-analyse tous les vendredis pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas?

Voir son manager comme un ennemi

Les rumeurs et les retours d'information sur les stages stimulants, en particulier ceux de l'"horrible patron" qui traumatise, sont récurrentes. Très souvent, c'est l'inquiétude d'un manager déraisonnable et peu sympathique qui cause beaucoup d'anxiété chez les jeunes stagiaires et, une fois de plus, ce n'est pas seulement dans l'industrie de la mode. Cependant, ne laissez pas cela limiter votre expérience ! Votre tuteur est là pour vous guider dans votre évolution, vous aider et s'assurer que vous progressez. C'est ce que vous devriez attendre d'eux. Ils sont là pour être votre point de contact pendant votre travail quotidien. Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec eux, cela peut avoir un impact important sur votre expérience, alors n'hésitez pas à demander un rendez-vous si vous trouvez les choses difficiles.

Le sentiment que tout est permis

Je ne sais pas s’il s’agit d’une erreur ou d’un problème d'état d'esprit, mais c'est certainement une attitude erronée ! À cause des émissions tv, des films et d'autres sources, qui donnent souvent une image inexacte, certains jeunes professionnels entrent dans l'industrie avec le sentiment qu'ils sont arrivés et que le succès leur appartient. Cela peut être limitatif et irréaliste et peut empêcher les stagiaires de tirer le meilleur parti de leur expérience, de même que d'autres personnes qui trouvent cette approche extrêmement irritante. Il faut plutôt tirer profit des tâches et des activités qu'on vous demande d'entreprendre avec bonne grâce et avoir des attentes réalistes à l'égard de l'expérience. Assumer chaque rôle avec un esprit ouvert et la volonté d'apprendre des autres.

Ces quelques erreurs peuvent sembler évidentes et vous vous dites que vous ne pouvez pas les faire, mais croyez-moi, ce sont des erreurs faciles à commettre quand vous êtes sur les nerfs, que vous avez la pression et le stress du monde du travail.

Texte rédigé par Hannah Rafter, fondatrice et rédactrice en chef de The Intern 247, un site Web qui donne un aperçu de la réalité du monde des stages de mode. @theintern247 theintern247.com

Cet article a été traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo credit: Startupstockphotos.com , Pexels

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS