Réard : la marque du créateur du bikini se relance

Rachetée par le businessman Richard Emanuel, la marque historique de Louis Réard, créateur du premier bikini, se rebaptise et sort sa collection été 2017. Celle-ci se positionne sur le créneau du luxe.

Il ne reste plus que quelques images d’archives pour se remémorer la présentation faite à la piscine Molitor en 1946 du premier bikini alors porté par Micheline Bernardini, célèbre danseuse nue du Casino de Paris. Si le maillot deux pièces est déjà familier à l’époque, la nouveauté vient de la coupe très échancrée de la culotte qui dévoile largement les hanches mais surtout pour la première fois le nombril. Pas de scandale pourtant pour le bikini (en référence à l’atoll des Îles Marshall sur lequel, cinq jours auparavant, a eu lieu une explosion nucléaire) de Louis Réard, ni d’émeutes. Il faut attendre les années 50 pour le voir porté et adopté par les starlettes comme Brigitte Bardot ou Ursula Andress. Puis la marque perdure jusque dans les années 70 avant de disparaître.

Un positionnement croisière

Et c’est un véritable coup de cœur pour son histoire qui la voit renaître aujourd’hui. Rachetée par Richard Emanuel il y a 4 ans, Louis Réard rebaptisée Réard Paris renait sous la houlette de Céline Adler (passée chez Huit, Princesse tam.tam ou encore Kookaï Lingerie) nommée directrice artistique. « Pour cette première collection, l’idée est de privilégier des maillots intemporels au style chic pour installer la marque », souligne celle-ci. Sur le créneau du Resortwear, la griffe souhaite vite imposer son style minimaliste et graphique en Europe d’abord puis très vite à l’international. « Cette première collection est uniquement disponible sur notre e-shop et chez Colette à Paris, souligne Grégory Dalizon, directeur général de la marque. Dès la deuxième saison, nous allons attaquer les multimarques online, tandis que les grands magasins sont déjà très intéressés, mais l’objectif est de rester sélectif. »

Réard : la marque du créateur du bikini se relance

Histoire et innovation

Avec 55 références, la première collection comprend 7 lignes disponibles dans 8 variantes de coloris (imprimé compris). Des maillots une pièce et deux pièces, mais aussi du beachwear et des chapeaux. L’ensemble se décline en 3 segments : entrée de gamme (environ 200 € la maillot), le cœur de marque aux détails couture (environ 300 à 450 €) et enfin l’innovation avec des pièces bijoux (650 €). « Réard Paris mise sur la création mais garde un lien avec son histoire, explique Grégory Dalizon. Pour cela nous avons souhaité proposer un choix de maillots pour chaque morphologie. » Côté matière, le choix s’est arrêté sur la maille interlock “Explosive“, best-seller du fabricant italien Brugnolia. Une maille dotée de 38% de fibre LYCRA® XTRA LIFE™. « Ce fût une étape importante de la création, poursuit le dirigeant. Nous voulions une matière qualitative, mate, et fonctionnelle que nous puissions travailler en clean cut afin d’obtenir des finitions parfaites. » Dores et déjà une présentation en showroom est annoncée pour la collection printemps-été 2018 la première quinzaine de juillet. Réard Paris est déjà dans le bain.

Réard : la marque du créateur du bikini se relance

Photos : Réard Paris Lookbook & screenshot YouTube video.