Samsung invite Aurélie Fontan, créatrice prometteuse, à concevoir sa collection à l'aide d'un smartphone

Aurélie Fontan est la créatrice émergente à suivre de près. Récemment diplômée de la Edinburgh College of Arts, la styliste française a raflé tous les grands prix mode de cette année. Elle a remporté le M&S Best Womenswear Award, le Catwalk Textiles Award et le Dame Vivienne Westwood Ethical and Sustainable Award. La raison de tant d'éloges? Aurélie Fontan est la première étudiante à créer sa propre robe à base de plantes en utilisant un mélange de thé de Kombucha fermenté, de sucre, de bactéries et de levure. Pour rendre la robe 100% biodégradable, elle l'a cousue avec des attaches de câble solubles au lieu de fil.

Aujourd'hui, la créatrice prometteuse a attiré l’attention de Samsung, le géant de la technologie. La société sud-coréenne a invité Aurélie Fontan à concevoir une collection complète à partir de son dernier smartphone, le Samsung Note 9, qui comprend une version mise à jour du S Pen, ce qui lui permet de dessiner directement sur l’écran du téléphone. La créatrice a également utilisé une application appelée OnShape qui permet aux utilisateurs de créer, modifier, partager et commenter des modèles de CAO mécanique 3D. Les fichiers ont ensuite été envoyés directement de l'application à une imprimante 3D. «Quand nous avons vu le travail d’Aurélie, nous savions qu’elle incarnait la cliente parfaite pour notre modèle.», a déclaré Cella Sin, responsable des communications de Samsung, dans un mail adressé à FashionUnited. «Cette collection est une pièce unique et nous la voyons comme un standard de référence pour montrer ce que nos smartphones peuvent réaliser entre les mains de personnes pleines d'ambition et de créativité».

FashionUnited s'est entretenue par téléphone avec Aurélie Fontan pour en savoir plus sur son parcours professionnel jusqu'à présent, son travail avec Samsung et ses projets d'avenir.

Qu'est-ce qui vous a inspiré pour la création de cette robe à base de plantes?

J'ai toujours été très intéressée par la biologie, mais la principale inspiration de ma robe était «The True Cost», un documentaire d'Andrew Morgan sur l'impact social et environnemental de la fast fashion. J'ai décidé d'inclure un vêtement bio-conçu dans ma collection après avoir visionné le film. J'ai aussi été très inspirée par le travail de Suzanne Lee, la première designer à avoir développé son propre tissu à partir de Kombucha. Donc, ce concept n’est pas nouveau, cela a été fait avant. En gros, je voulais utiliser ce matériau biodégradable à 100% et le pousser au maximum, en terme de design. Il m'a fallu un an pour cultiver tous les tissus, ce que j'ai fait dans des plateaux sous mon lit et au laboratoire Ascus Art & Science au Royaume-Uni.

Avez-vous l’intention de continuer à utiliser des tissus 100% biologiques à l’avenir?

Je souhaite absolument conserver l'aspect durable dans mes futures collections. J'aimerais aussi approfondir mes recherches sur l’avenir des tissus, c’est pourquoi j’envisage de poursuivre des études de maîtrise. Cette collection avec Samsung, par exemple, est composée à 90% de matériaux recyclés.

Samsung invite Aurélie Fontan, créatrice prometteuse, à concevoir sa collection à l'aide d'un smartphone

Comment cette collaboration avec Samsung est-elle née?

Ils m’ont contacté après la Graduate Fashion Week. L'idée était de mélanger la technologie numérique et l'artisanat, et de démontrer le niveau auquel nous pouvons pousser le design. Le téléphone m'a permis de réinventer tout mon processus de conception: dessiner était très facile avec le stylo, car la pression exercée sur le téléphone est similaire à celle que vous appliquez lorsque vous utilisez un marqueur sur du papier. Pouvoir numériser mes croquis aussi rapidement m'a fait gagner beaucoup de temps. J'ai également utilisé une application très avancée pour les prototypes d'impression 3D. Je l'ai utilisée pour faire un crochet à base de plantes pour mes vêtements.

Ces pièces seront-elles vendues quelque part?

Malheureusement non. Ce sont des pièces difficiles à produire en masse. C’était juste une démonstration pour voir jusqu’où il est possible d’aller avec le design.

Est-il prévu de continuer à travailler avec Samsung à l'avenir?

Nous organiserons une master class pour les créateurs de mode et les influenceuses à Paris dans quelques semaines, où nous apprendrons à concevoir des sacs à main en utilisant les mêmes outils que moi. J'exposerai également l'une des robes lors du prochain concours Elite Model Look.

Samsung invite Aurélie Fontan, créatrice prometteuse, à concevoir sa collection à l'aide d'un smartphone

Avez-vous d'autres projets d'avenir à partager?

J'ai récemment déménagé à Londres et j'ai soumis ma collection précédente à différents concours de mode, récompenses et défilés de mode caritatifs. J'ai par exemple postulé pour le prix du design de mode H&M 2019.

Vous avez dit dans la vidéo promotionnelle de Samsung que tout le monde sera capable de devenir créateur de mode à l'avenir. Comment voyez-vous cela se produire?

C’est une utopie en quelque sorte. Je pense que les gens comprendront mieux les ressources et la difficulté de confectionner des vêtements. Je pense que nous verrons des collaborations plus étroites entre le concepteur et le client, plus vous pourrez le personnaliser, mieux ce sera.

Texte traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photos: courtoisie Samsung

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS