Travail dans la mode : huit cadres de la mode donnent des conseils de carrière à leurs jeunes "eux-mêmes"

Nous sommes tous passés par là. Tout juste sorti de l'université, un cœur plein de rêves et d'attentes... Entrer sur le marché du travail et réaliser que construire la carrière de nos rêves n'est pas aussi facile ou prestigieux que nous aurions pu l'imaginer.

En cherchant à savoir en quoi la réalité diffère de leurs attentes initiales et ce qu'ils ont appris jusqu'à présent, FashionUnited a posé la question suivante à huit cadres de la mode : "Si vous pouviez voyager dans le temps et donner des conseils de carrière à votre jeune "vous-même", que diriez-vous ?" Voici leurs réponses :

Ne pensez pas que vous pouvez prédire ou même planifier votre carrière

Carla Buzasi, directrice générale de la société de prévision des tendances WGSN :

"Je dirais à ma version jeune de suivre le courant. Quand j'ai quitté l'université, j'ai pensé que je voulais écrire des articles pour des magazines féminins, mais j'ai fini par écrire sur la mode pour des web magazines brillants, alors dans leurs débuts, puis par diriger un site d'actualité et de politique. Maintenant, je dirige une entreprise de prévision des tendances ! Je ne savais même pas que la prévision des tendances était une option de carrière lorsque j'étudiais. Je ne pense pas que vous puissiez prédire ou même planifier votre carrière de nos jours. Envisagez toutes les options, apprenez tout ce que vous pouvez en cours de route et sautez sur de nouvelles opportunités quand vous vous sentez à l'aise".

Soyez à l'aise de ne pas savoir

Lucy Litwack, propriétaire et PDG du label de lingerie britannique Coco de Mer :

"Les opportunités sont rarement accompagnées d'instructions. Prenez des risques de temps en temps ou vous n'arriverez jamais à rien. On peut accomplir tant de choses quand on est jeune, les possibilités sont illimitées. Vous avez besoin d'acquérir autant d'expérience que possible, par tous les moyens possibles. Soyez à l'aise de ne rien savoir au début, il n'y a rien de tel qu'une question stupide quand vous commencez un nouvel emploi. Apprenez de ceux qui vous entourent.

Si vous pouvez travailler dans différents secteurs d'une entreprise, il sera très utile de comprendre les problèmes auxquels tous les membres de votre équipe seront confrontés à l'avenir. Ce sera stressant, parfois vous aurez l'impression d'avoir le poids du monde sur vos épaules. Mais ce sera aussi inspirant, excitant et satisfaisant."

La beauté de l'incertitude

Alexandra Waldman, co-fondatrice et directrice artistique de la marque de mode américaine Universal Standard :

"Choisir la voie la plus difficile - toujours ! Quand il y a un choix entre le confort et l'incertitude, c'est cette dernière qui vous mènera à des endroits où vous ne saviez même pas que vous vouliez aller".

Vous pouvez toujours vous réinventer

Lise Bonnet, co-fondatrice du label de luxe européen Crafted Society :

"Tout est en constante évolution, alors arrêtez-vous de temps en temps et regardez ce que vous faites. N'ayez pas peur de faire les choses différemment, même si cela peut faire peur... En fin de compte, ça va payer. Vous pouvez toujours vous réinventer.

Lorsque nous sommes jeunes, nous devons choisir très rapidement un parcours d'études et de carrière, mais cela ne veut pas dire que nous sommes censés le faire pour le reste de notre vie ou que nous sommes définis par ce choix. Si, par exemple, vous n'avez pas reçu une formation officielle en design, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas le faire. Suivez votre cœur ! Il n'est jamais trop tard pour changer de direction."

Entourez-vous de gens qui vous propulsent vers l'avant

Martin Johnston, co-founder of European luxury label Crafted Society:

"Évaluez continuellement si vous vous entourez de gens qui vous encouragent et vous nourrissent ou de ceux qui agissent plutôt comme des mauvaises herbes et qui ne veulent que se nourrir de vous. Pour maintenir votre voyage vers votre véritable but, gardez votre jardin sous contrôle et désherbez continuellement votre vie".

Apprendre des meilleurs

Ashmita Taneja, directrice de la stratégie de vente au détail pour les Amériques chez Fashion Retail Analytics Edited :

"Cherchez des coachs et des leaders sur le terrain dès le début de votre carrière. Ne vous fiez pas à votre employeur et ne vous attendez pas à ce qu'il soit le moteur de votre développement. Le dicton "nous ne savons pas ce que nous ne savons pas" me semble incroyablement vrai aujourd'hui, et c'est pourquoi je suis guidée et motivée par l'expertise de personnes qui ont atteint des objectifs que je poursuis activement moi-même. Je l'ai fait en me joignant à des réunions locales de l'industrie et à des applications gratuites comme Shapr, ce qui m'a permis de me connecter très facilement à ces personnes.

Du travail et pas de loisir....

Fiona Fairhurst, vice-présidente de l'innovation de la marque de sous-vêtements Heist :

"Je me disais qu'il fallait m'assurer de gérer l'équilibre entre le travail et la vie personnelle. C'est très important, on ne peut pas être créatif avec un esprit fatigué !"

Partir à l'étranger

Rosey Cortazzi, directrice du marketing mondial chez Isko, fabricant de jeans :

"N'ayez pas peur de l'aventure. J'ai quitté mon pays natal assez tard dans ma carrière. J'aurais aimé l'avoir fait plus tôt. Il y a tant d'avantages et de leçons à tirer du travail dans différents pays et avec différentes cultures".

Cet article a été traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo : Pixabay, site de Carla Buzasi, courtoisie de Coco de Mer, courtoisie de Universal Standard, courtoisie de Crafted Society, Linkedin Ashmita Taneja, courtoisie de Heist, Linkedin

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS