• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Visite de l’usine du groupe Chantelle, désormais à la disposition de jeunes créateurs

Visite de l’usine du groupe Chantelle, désormais à la disposition de jeunes créateurs

By Julia Garel

13 janv. 2021

Mode |EN IMAGES

Parmi les bonnes nouvelles de cette nouvelle année, celle du groupe Chantelle (Chantelle, Livera, Darjeeling, Femilet, Passionata) arrive peut-être en première position. La société de lingerie a décidé de prendre en main un nouveau rôle, celui d'incubateur de talents. Cette nouvelle fonction se concrétise par la mise à disposition de son usine française aux jeunes marques, leur apportant ainsi une aide logistique. Le projet a débuté avec le label La Chatte de Françoise, fondé en 2013 par la DJ Marine Neuilly.

Le groupe Chantelle, nouvel incubateur

Pour profiter des locaux, des machines et du savoir-faire de Chantelle, la marque n’impose pas de pré-requis ni de critère particulier. « La collaboration avec la Chatte de Françoise s’est faite suite à plusieurs échanges menés lors des salons professionnels », indique Chantelle à FashionUnited via son agence de presse. Les marques doivent prendre contact avec le groupe, puis une discussion s'ensuit pour valider la possibilité de production.

Marine Neuilly a ainsi amené ses matières premières à l’usine pour la production de culottes et a été accompagnée des équipes du groupe Chantelle.

L’usine est située à Epernay et comprend 320 machines et 100 employés dont 20 personnes dédiées au développement produit. Spécialisée dans la création de tissus élastiques et de corsets depuis 1876, c’est à l’occasion du lancement de ses premiers soutiens-gorge, en 1962, que Chantelle ouvre en Champagne-Ardenne cette première usine de confection. Son nouveau rôle d’incubateur permettra de faire profiter aux jeunes créateurs d’une expertise reposant sur 140 ans d’innovations et de certifier leurs produits Made in France.

Crédit : Groupe Chantelle, Usine Epernay