What Goes Around Comes Around : retour sur l’évolution de la mode vintage

Le style rétro s’impose sur les podiums Gucci dans le monde entier, inspiré des looks des années 90 suivi de la renaissance de la mode des années 80. Escada célèbre son 40ème anniversaire et le vinyle marque son grand retour. Tout ce qui est ancien est devenu intéressant et attirant. Le vintage est la tendance du moment!

Entre 2017 et 2022, la croissance annuelle de la vente au détail de vêtements sera de deux pour cent selon Thredup, tandis que les vêtements de revente connaîtront une croissance de 15 pour cent.

Pour en savoir plus sur l’évolution du vintage, FashionUnited a rencontré les fondateurs de What Goes Around Comes Around, Seth Weisser et Gérard Maione, qui ont répondu à nos questions via email à l’occasion de la célébration des 25 ans de la boutique.

Tout d’abord, qu’avez-vous prévu pour la célébration du quart de siècle de What Goes Around Comes Around ?

Nous nous sommes associés à Christie’s pour une vente aux enchères en direct le 18 septembre. En août, nous avons organisé une présentation exclusive de nos articles dans notre flagship de Beverly Hills avec des célébrités et des clients. Kim Kardashian West était de la partie. En septembre, nous avons organisé une présentation pour les clients de la côte est pendant la fashion week de New York puis nous avons célébré à travers un événement au Gitano NY avec Emily Ratajkowski et d’autres célébrités et créateurs. Le reste de l’année sera tout aussi interessant. Nous allons ouvrir un flagship dans le centre-ville de Manhattan et nous allons investir le Versace Mansion avec une rétrospective organisée par Versace à l’occasion du festival Art Basel à Miami.

What Goes Around Comes Around : retour sur l’évolution de la mode vintage

Vos magasins se trouvent dans des emplacements huppés, alors comment gérez-vous les augmentations de loyer? Et aussi le fait que les propriétaires aient chassé tant de gens à Soho et à Manhattan?

Nous avons été stratégiques avec nos choix immobiliers au fil des ans et entretenons d'excellentes relations avec nos propriétaires et partenaires sur tous nos sites. Nous avons veillé à adopter une vision à long terme de notre stratégie de marque et de croissance à l’échelle de l’entreprise, ce qui nous a permis de rester dans les meilleurs sites.

Comment l'approvisionnement a-t-il changé en 25 ans?

De plus en plus d’entreprises se lancent dans le vintage, avec des pièces rares et difficiles à trouver. Cependant, notre approche du sourcing n’a pas vraiment changé. Nous voulons nous assurer que nos pièces sont de la meilleure qualité disponible et nous aurons toujours une collection de pièces rares et difficiles à trouver. Nous avons des acheteurs dans le monde entier, à la recherche de produits de marques de luxe telles que Chanel, Louis Vuitton, Hermès, Goyard, Gucci, Fendi et Dior parce que ces marques sont reconnues pour leur savoir-faire, mais nous conservons également un stock important de t-shirts vintage rock, de Levi’s 501 et de prêt-à-porter.

Est-il plus difficile aujourd’hui d’assurer l’authenticité du produit que lorsque vous avez commencé?

Nous avons déjà tout vu et avons mis au point des processus exclusifs pour garantir que nos produits soient toujours authentiques. Le plus important pour nous c’est la qualité. Lorsque vous achetez un article de luxe, vous payez pour l’artisanat et le luxe doit se ressentir directement. Les personnes chargées de l’authentification sont expérimentées et ont vu des milliers de pièces. Ils savent quelles sont les marques les plus recherchées. Si nous pensons qu'il y a la plus petite chance que quelque chose puisse être contrefait, nous ne l'achèterons pas.

What Goes Around Comes Around : retour sur l’évolution de la mode vintage

Comment les achats en ligne ont-ils affecté votre entreprise?

L’évolution des achats en ligne, en particulier dans l’espace de luxe d’occasion, a permis de valider notre activité à mesure qu’elle se généralise. Nos magasins physiques, notre site de commerce électronique et notre commerce de gros prospèrent tous avec la même croissance d'une année à l'autre. Peu de détaillants peuvent en dire autant. Nous avons récemment étendu notre commerce électronique pour donner accès à nos produits à un plus grand nombre de personnes à travers le monde. Le numérique est un objectif majeur pour nous.

Travaillez-vous avec des influenceurs?

Nous travaillons avec des influenceurs un peu différemment de la plupart des marques et des détaillants de mode. Nous avons beaucoup de clients célèbres, de stylistes et d'influenceurs sociaux qui achètent chez nous. Si nous avons une campagne à venir, nous essayons de nous associer à eux pour que notre marketing soit authentique. Nous ne remettons pas de chèques aux personnes influentes pour promouvoir notre produit.

Y a-t-il quelque chose - une marque, un article - qui est un incontournable auprès de votre clientèle depuis le début?

What Goes Around Comes Around est le premier vendeur de Vintage Levi’s depuis 1993. Vous ne trouverez nulle part ailleurs une sélection de Levi’s vintage comme vous le faites au WGACA. Nous les gardons en stock car ils sont les plus révolutionnaires et les plus éphémères de toutes les marques de denim. Pour un véritable collectionneur vintage, Levi’s, en particulier le 501, représente le summum de ce que les gens peuvent attendre d’un jean. Ils sont la Rolex du denim. Rien n’est comparable sur le marché contemporain et, à mesure que nous élargirons nos activités avec de plus en plus de marques de luxe, Levi’s sera toujours un produit de base pour nous.

What Goes Around Comes Around : retour sur l’évolution de la mode vintage

La durabilité a pris de l'importance depuis vos débuts. Comment votre entreprise a été affectée?

Le marché de l’occasion est l’un des modèles d’affaires les plus durables, car il permet de recycler des articles sans créer de gaspillage supplémentaire dans le monde. Le fait de prendre quelque chose, qu’il s’agisse de vêtements de travail vintage ou de pièce de défilé, et de le réaffecter pour rendre heureux les autres crée un cycle construit sur la préservation de la mode.

Quelles sont, selon vous, les tendances actuelles et à venir de la mode vintage?

La logomania est la dernière tendance et ne semble pas ralentir. Nos clients ont besoin des impressions monogrammes de Fendi, Dior et Chanel. Dans l’ensemble, je pense que nous avons constaté une telle similitude et un réel manque d’innovation ces derniers temps; nos acheteurs ont donc très envie d’obtenir des pièces spéciales et je pense que cette tendance se poursuivra. Nos clientes veulent une pièce unique, qu’il s’agisse d’une robe Hermès ou d’une robe impossible à trouver Alaïa. Il y a beaucoup plus de gens qui achètent des articles vintage parce qu’ils recherchent quelque chose qu’ils ne trouvent pas dans les magasins.

La rédactrice mode Jackie Mallon est également éducatrice et auteure de “Silk for the Feed Dogs”, un roman sur l’industrie de la mode internationale.

Texte traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photos de Christies / What Goes Around Comes Around

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS