Zoom sur la Turquie avec 5 designers à connaître...

Même si la mode islamique, conciliant tendances et valeurs religieuses, connaît un succès croissant en Turquie, de nombreux designers locaux cherchent à fusionner leur héritage avec un monde moderne. L’économie turque, cette « petite Chine aux portes de l’Europe , 6ème PIB européen si on l’intègre au classement de l’Union européenne, 17ème PIB mondial en 2016 et membre du G20 », indique un rapport de Business France 2018, est un marché de plus de 80 millions d’habitants. Là bas, l’engouement pour la mode est en pleine croissance, notamment avec l’arrivée récente de marques comme H&M, Mango, Zara, Sandro, Maje ou Zadig&Voltaire... et nombreux sont les designers locaux à se multiplier et à se former dans les écoles de mode locales ou à l’étranger pour parfois s’y installer. Voici une sélection de 5 designers turcs intéressants à connaître...

Zoom sur la Turquie avec 5 designers à connaître...

Bora Aksu

Ce jeune designer installé à Londres est diplômé de Central Saint Martins en 2002. Il a attiré l’attention du public et de la presse avec son influence sur les podiums de Londres et Milan. Romantique, mais toujours avec une touche plus sombre, ses pièces demi-couture sont pleines d'élégance, d'intrigues et de séduction. Bora Aksu a été mentionné par The Daily Telegraph, The Guardian et The Independent comme un des designers-star de ces dernières années. Il a collaboré avec l'Institut du Design de Dali, Nike, et a même conçu plusieurs vitrines pour le grand magasin Selfridges.

Zoom sur la Turquie avec 5 designers à connaître...

Gundeli Turkay

Günseli Türkay a étudié à l'Accademia Italiana et a travaillé pour Zara avant de créer son propre label éponyme. Elle crée des collections avec des imprimés et des silhouettes androgynes et collabore avec des artistes du monde entier afin de transformer leurs peintures en créations couture. Ses trois dernières collections ont été imaginées en collaboration avec le photographe britannique Reuben Wu, afin de créer des pièces inspirées de la couture et du sportswear. Gundeli Turkay a déjà remporté le Young Fashion Entrepreneur Award de l'IMA en 2009, et en 2010, elle a eu l'honneur de représenter la Turquie à la London Fashion Week.

Zoom sur la Turquie avec 5 designers à connaître...

Arzu Kaprol

Arku Kaprol est née dans une famille de couturiers. Ses vêtements, à la fois couture et prêt-à-porter, sont empreints d’idées innovantes aux allures géométriques et architecturelles, qu’elle plasme volontiers sur ces deux concepts. Ses robes couture semblent être adaptées à la royauté, mais comprennent aussi des poches discrètes pour les smartphones. Ses créations ont été exposées au Museum of Modern Art de New York et ont également été portées par des celebrities telles que Milla Jovovich et Gisele Bündchen. Arzu Kaprol dispose de showrooms à Paris et Istanbul.

Zoom sur la Turquie avec 5 designers à connaître...

Umit Benan

Umit Benan voulait être cinéaste, mais il s’est tourné vers la mode naturellement en gardant l'envie de raconter des histoires. Il ne fait aucune distinction réelle entre la vie, la fantaisie et la fiction car, pour lui, il n’y en a pas. Il a travaillé avec des designers prestigieux à New York et à Milan, où il s'est finalement installé en 2006. Il a lancé sa ligne éponyme en 2009 et a rapidement remporté la première édition du concours Who is on Next / Uomo l'année suivante au Pitti Uomo. En 2012, Umit Benan a été choisi comme meilleure marque de vêtements pour hommes au Japon. Et entre 2011 et 2013 il est devenu le directeur artistique de Trussardi pour les lignes homme, femme et accessoire. Benan utilise les vêtements pour construire des personnages, mettant à profit ses expériences de vie accumulées dans une ville chaotique et pleine de contrastes comme Istanbul, où le mélange de différents personnages et de cultures a été vécu, plus jeune, dans les dortoirs du pensionnat.

Zoom sur la Turquie avec 5 designers à connaître...

Les Benjamins

Voici un label branché-engagé où le fondateur, Bunyamin Aydin, s’inspire des Jeunes Turcs, un mouvement de réforme politique qui existait pendant l'Empire ottoman. La marque s'est développée dans le quartier de Galata, à Istanbul, puis dans le monde entier. Aujourd’hui Les Benjamins continuent à suivre la devise "Quelque chose de vieux, quelque chose de vrai, quelque chose d'emprunté, de neuf ». Le leitmotiv des Benjamins est bien d’«apporter au monde une véritable vision de la Turquie moderne» avec des pièces actuelles et amusantes qui font écho aux tendances expérimentales, tout en conservant les techniques traditionnelles de couture de haute qualité. Véritable marque internationale, la collection de chaque saison s'inspire d'événements géopolitiques et même du Besiktas...!

Photos : SS18, websites screenshots.

Photo 2: Niklas Halle'n / AFP