Antoine Arnault prend la direction de l’image du groupe LVMH

Serge Dassault, auquel la France a rendu un hommage national la semaine dernière aux Invalides, laisse un empire familial qui ne sera pas dirigé par l’un de ses quatre enfants. Le capitaine d’industrie ne s’en cachait pas: il ne souhaitait pas leur passer la main. Les grands patrons français du luxe n’ont pas adopté cette ligne de conduite. Depuis 2001, François Pinault, fondateur du groupe Kering (Gucci, Saint Laurent, Balenciaga) a progressivement transmis les rênes de son empire au premier de ses quatre enfants: François-Henri.

Bernard Arnault, fondateur du groupe LVMH et première fortune de France, procède de même en propulsant, progressivement, à des rôles clés du puissant groupe de luxe, chacun de ses enfants. Sans jusqu’à maintenant, privilégier l’un plutôt que l’autre. L’ainée est Delphine Arnault, née en 1975: elle est directrice adjointe de Louis Vuitton, marque phare du groupe, depuis 2013. Antoine Arnault, né en 1977, est le directeur général de Berluti (depuis 2011) et le président de Loro Piana (depuis 2013), marques prestigieuses mais objectivement moins importantes en terme de notoriété et de chiffre d’affaires que Louis Vuitton.

Antoine, Alexandre, Fréderic

Après avoir pris ses marques petit à petit au sein du groupe de luxe (il a débuté au département publicité de Louis Vuitton après l’obtention de son diplôme d’HEC Montréal et de l’INSEAD), Antoine Arnault acquiert aujourd’hui une ligne supplémentaire, et non des moindres, à son éblouissant CV en obtenant le poste de directeur de la communication de l’ensemble du groupe LVMH dont il devient de facto le premier porte parole. Ses deux jeunes frères, Alexandre et Fréderic, restent respectivement co-CEO de Rimowa et directeur de technologies connectées pour Tag Heuer. Fréderic, 23 ans, est polytechnicien.

Le message envoyé par Bernard Arnault est puissant. Il nous fait prendre acte, par cette nomination, du fait que son premier fils est non seulement apte à porter la bonne parole du groupe, mais aussi à injecter une certaine vision personnelle dans ce que devra être le futur du plus puissant groupe de luxe mondial. Bernard Arnault a adressé à l’ensemble du personnel du groupe une lettre notifiant cette nomination. Une copie a été communiquée à Bloomberg News.

La tache d’Antoine Arnault sera immense. Le groupe LVMH comprend 70 maisons de luxe. La plupart sont des maisons vénérables, fondées à une époque durant laquelle la notion de communication incluait un certain parfum de confidentialité. Mais le monde a changé et Bernard Arnault indique entre les lignes de son memo qu’il en a conscience. “Le succès d’LVMH attire l’attention croissante des medias, des autorités publiques, du grand public”. Une attention qui justifie pour le magnat du luxe de renforcer l’organisation de la communication du groupe. Antoine Arnault a fin prêt pour le rôle. “Nous avons besoin d’être plus transparent” avait-il déclaré à Bruxelles l’automne dernier, corroborant ainsi l’analyse de son père. Il succède en quelque sorte à Nicolas Bazire, compagnon de longue date de Bernard Arnault, un homme secret.

Credit photo: dr