Démission du cofondateur de Superdry

James Holder, le cofondateur de la marque Superdry et actuellement directeur de la création de la marque a démissionné de la société mère SuperGroup, à effet à partir du 1er juin.

En vertu d'un accord exclusif, James Holder restera au sein de la marque en dirigeant le SuperDesign Lab, le centre d'innovation de produits de la société. « Nous avons considérablement renforcé l'équipe de création au cours des 18 derniers mois et les responsables des vêtements hommes et femmes ont dirigé la conception des lignes originelles, pendant cette période, ce qui a permis de me concentrer sur les nouvelles innovations », a déclaré le cofondateur, le directeur général de Superdry étant Euan Sutherland.

En 2015, Superdry a connu plusieurs changements organisationnels, tels que le départ de son PDG et la nomination du nouveau directeur financier, après la démission du prédécesseur pour faillite personnelle.

Renouvellement de stratégie

SuperGroup, la société mère de Superdry, est en train de devenir une force mondiale du vêtement décontracté, avec une augmentation des recettes de 21 pour cent, à 589,5 millions de livres.

La division Retail, qui comprend sa marque star Superdry, a vu ses ventes de fin d'année boostées de 24,5 pour cent, à 416 millions de livres. Le chiffre d'affaires, en hausse de 13,7 pour cent, a bénéficié d'un bon deuxième semestre où les ventes ont augmenté de 19,6 pour cent.

« Le groupe a connu des ventes solides tout au long du dernier trimestre alors que nous poursuivons notre stratégie afin de créer une marque mondiale, a déclaré le directeur général Euan Sutherland. Nous avons ouvert 24 nouveaux magasins au sein de nos marchés européens et avons un solide projet d’ouverture de nouvelles boutiques pour la nouvelle année financière. »

SuperGroup, qui opère actuellement dans 51 pays avec 662 magasins et concessions, a également dit qu'il envisageait d'ouvrir deux centres de distribution cette année, pour mieux servir les clients en Europe et en Amérique du Nord.

La société a également déclaré qu'elle prévoit un bénéfice avant impôt pour l'année à venir dans une fourchette de 72,5 à 74 millions de livres, en hausse de 63,2 millions de livres par rapport à l’année dernière.

Photo: SuperGroup

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS