H&M : résultats 2019 en hausse, changements annoncés au sein de la direction

Stockholm - Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes et Mauritz (H&M) a publié jeudi des résultats annuels en progression et annoncé un remaniement de sa direction.

Stefan Persson, à la tête du conseil d'administration depuis plus 20 ans, a annoncé son départ dans un communiqué distinct de celui des résultats. « Je souhaite qu'il y ait un changement de présidence à la prochaine assemblée générale et que Karl-Johan (Persson, l'actuel PDG du groupe) prenne ma place de président du conseil d'administration ».

Helena Helmersson, actuelle directrice d'exploitation au sein du groupe, doit devenir la nouvelle PDG après validation du comité de nomination. « Je crois fermement en Helena, qui, avec sa longue et solide expérience au sein du groupe H&M, prend désormais la direction générale », a déclaré Stefan Persson.

Helena Helmersson a débuté chez H&M en 1997 en tant qu’économiste au service des achats de H&M et a ensuite occupé divers postes au sein de l’achat et de la production, elle a notamment été responsable du développement durable pendant cinq ans.

H&M : une hausse de 6,2 pour cent de son bénéfice net annuel pour 2019

H&M, dont les profits s'étaient effrités de plus de 20 pour cent en 2018, a ainsi fait état d'une hausse de 6,2 pour cent de son bénéfice net au terme de son exercice décalé 2019 (décembre 2018 - novembre 2019), à 13,4 milliards de couronnes (1,3 milliard d'euros).

« Le travail de transformation du groupe H&M continue à porter ses fruits (...), nous avons notamment investi dans la numérisation, une offre plus efficace (...) et dans les infrastructures technologiques, l'analyse avancée et l'intelligence artificielle », a indiqué Karl-Johan Persson dans le communiqué de résultats.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 10,6 pour cent, à 233 milliards de couronnes, et sa marge opérationnelle s'est améliorée de 0,1 point sur un an, à 7,5 pour cent.

Au cours de l'année, le groupe a enregistré « une forte augmentation des ventes en ligne », de 24 pour cent en couronnes suédoises et de 18 pour cent en monnaies locales.

Les stocks - gros point noir d'H&M qui l'oblige à des soldes et pèse sur sa rentabilité - ont diminué de 6 pour cent sur un an. Cependant, exprimés en monnaies locales, ils ont augmenté de 0,3 pour cent.

« La composition et le niveau des stocks continuent de s'améliorer, et nous prévoyons une nouvelle diminution des démarques au premier trimestre - pour le sixième trimestre consécutif », se félicite H&M.

Pour 2020, le groupe prévoit l'ouverture de 200 magasins, principalement en Amérique du Sud, en Russie, en Europe de l'Est et Asie et 175 fermetures, notamment en Europe, aux États-Unis et en Chine.

Coté à Stockholm, le titre H&M prenait 9,6 pour cent à 10H00 (09H00 GMT), à 207,9 couronnes (19,5 euros), dans un marché en très légère hausse (+0,2 pour cent). (AFP)

Photo : H&M media gallery

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS